10 conseils pour réussir votre campagne de crowdfunding

10 conseils pour réussir votre campagne de crowdfunding

Lancer une campagne de crowdfunding, cela se réfléchit, se mûrit et se prépare. Il faut un projet crédible et beaucoup d'énergie. Voici 10 conseils concrets et pratiques à respecter si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté...

1. Quel type de crowdfunding est le mieux adapté à mon projet ?

Il existe différents types de crowdfunding :

  • Le don : don pur
  • Le don avec contrepartie : don en échange d’une contrepartie
  • Le crowdlending : prêts rémunérés de particuliers
  • Le royalties crowdfunding : investissements reversés sous forme de pourcentage du chiffre d’affaires 
  • Le crowdfunding equity : prise de participation en capital dans la société

Posez-vous la question de savoir quel type de crowdfunding est le plus adéquat par rapport à votre projet. Pour cela, parcourez les crowdfunding similaires au vôtre, contactez les porteurs de projets afin d’avoir leur feedback, etc.

2. Des contreparties pour satisfaire tous ses segments de clients cibles

Soyez créatifs dans la définition des contreparties que vous proposez, mais gardez à l’esprit qu’elles doivent évidemment toujours être en lien avec votre projet. Proposez des contreparties qui satisferont différentes catégories de personnes, ce qui vous permettra de toucher un maximum de contributeurs.trices potentiel.le.s.

Inspirez-vous des autres campagnes, faites jouer les partenaires et offrez un avantage prix par rapport à la situation d’«après crowd ».

3. Fixer le bon montant à atteindre

Afin de fixer le montant que vous souhaitez atteindre, nous vous conseillons d’estimer le nombre de chaque contrepartie que vous pensez écouler en fonction de vos différents cercles de contributeurs potentiels :

  • Cercle proche : famille, amis proches (60% des contributeurs)
  • Cercle des connaissances
  • Cercle «autres» : les gens extérieurs à vos cercles qui pourraient participer à votre campagne

Il est préférable de fixer un montant légèrement plus bas afin de pouvoir l’atteindre, voire dépasser, plutôt que de fixer un montant trop ambitieux qui sera compliqué à atteindre.

4. Le montant affiché n’est pas celui que vous recevrez à la fin

Attention, il y a une différence entre le montant affiché sur votre campagne et le montant que vous recevrez effectivement dans votre poche. En effet, au montant affiché, il faut retirer :

  • Le pourcentage pris par la plateforme (en fonction de la plateforme)
  • Le coût des contreparties
  • Le coût éventuel de la communication

Prenez donc cela en compte lorsque vous déterminez le montant à atteindre mais aussi lorsque que vous quantifierez les apports propres dans votre plan financier.

5. Choisir la bonne plateforme

Chaque plateforme a ses spécificités : types de crowdfunding, portée géographique, spécificités sectorielles généralistes ou non, pourcentage de commissions, esthétique et visuel de la plateforme, accompagnement personnalisé ou non, etc. Tous ces éléments font qu’une plateforme sera mieux adaptée à votre projet qu’une autre, en fonction de vos besoins.

6. Informer son public du lancement de la campagne

Avant le lancement de la campagne, n’hésitez pas à informer les personnes de vos cercles du lancement proche de la campagne. Cette communication peut être effectuée par un mailing, un compte-à-rebours sur les réseaux sociaux, etc.

7. Présenter le projet de manière attractive

Une campagne de crowdfunding est avant tout une campagne de communication. Préparer à l’avance des visuels (vidéos, photos, montages, …) dynamiques et qui attirent l’œil du contributeur. Préparer une bonne baseline ainsi que des textes clairs afin d’attirer un maximum de contributeurs.rices. Favorisez les visuels aux textes à rallonge.  Pensez aussi à faire des actions Offline (quand cela est possible) : organisation d’un petit événement, participation à un marché spécifique, présentation de votre projet à une conférence, etc.


Lisez aussi : Les fondements d'une communication réussie


8. Faire appel à la presse et aux influenceurs

L’objectif de la campagne est de fédérer un maximum de personnes autour de votre projet. La presse et les influenceurs permettent de toucher un grand nombre de personnes hors de vos réseaux.

Contactez des journalistes et des influenceurs en lien avec la thématique de votre projet. Un bon dossier de presse et le ciblage de presse adaptés à votre produit/service devraient vous aider à obtenir de la visibilité (si votre projet a un ancrage local, vous pouvez contacter la presse locale).

9. Continuer à stimuler son public une fois que l’objectif est atteint

Il est important que le public continue à investir dans votre projet même si l’objectif est déjà atteint avant la fin de la campagne. Un moyen pour stimuler ce public consiste à indiquer des paliers de financement et d’indiquer concrètement ce que le pallier servira à financer.

Par exemple :

  • Si 100% de l’objectif est atteint, nous pourrons financer…..
  • Si 150% de l’objectif est atteint, nous pourrons financer…..
  • Si 200% de l’objectif est atteint, nous pourrons financer…..

10. Garder le lien une fois la campagne terminée

Une fois la campagne terminée :

  • Remerciez-les contributeurs/contributrices
  • N’oubliez pas de distribuer les contreparties dans des délais raisonnables pour ne pas perdre en crédibilité

Gardez contact avec toutes ces personnes qui sont intéressées par votre projet et qui sont votre base de client(e)s potentiel(le)s.

Voici quelques exemples inspirants de campagne de crowdfunding suivies par Groupe One : https://www.livecrowdfunding.co/

Auteure: Sarah Deom – Village Partenaire (Groupe One)

 

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.