Témoignage d'entreprise: design with sense

Design With Sense : entreprendre, le pouvoir (créatif) du collectif !

1819.brussels

Design with Sense, c'est un regroupement d’architectes, designers et menuisiers talentueux spécialisés dans la création d’espaces intérieurs et de fabrications en bois. C’est aussi et surtout la rencontre de 2 entrepreneurs associés durant leur parcours d’accompagnement. Arrivés au terme de celui-ci, ils se lancent finalement à 6 ! Interview avec les deux fondateurs initiaux, Christelle Vial et Thomas Colcombet.

Expliquez-nous votre parcours professionnel

Thomas : Depuis plus de 10 ans, j’ai accumulé diverses expériences professionnelles en menuiserie à l’étranger et en Belgique (notamment chez les Compagnons du Tour de France, dans l’humanitaire au Bénin et aussi dans l’ameublement de luxe).

Christelle : Pour ma part, je me suis formée en aménagement du territoire et développement urbain en France et en Suisse avant de venir travailler ici en Belgique chez Atrium (actuellement intégré dans hub.brussels). Ensuite, j’ai décidé de me lancer dans l’entrepreneuriat sur un projet créatif et durable avec mon compagnon Jacques, architecte. Ma volonté était d’axer l’activité sur 2 concepts qui me tiennent à cœur :

  • le réemploi : la récupération et la transformation de matériaux de chantiers
  • le co-design : processus de création en collaboration avec les usagers.

Cette idée est née d’un constat simple : trop de matériaux de construction sont gaspillés lors de chantiers.

Décrivez votre projet

Design With Sense est un projet coopératif de création d’espaces intérieurs et de fabrication en bois mené par des architectes, artisans, designers, convaincus que le processus créatif doit être centré sur l’humain et la matière.
Nous sommes une équipe de 6 personnes et nous agissons selon les principes d’économie circulaire. De plus, Design With Sense, est géré en gouvernance partagée !
Selon nous, l’entreprise est l’outil pour notre équipe de collaborateurs qui en deviennent co-responsables. Notre intérêt et notre valeur est bien de redonner l’outil de « travail » aux travailleurs-mêmes.

Comment vous êtes-vous rencontrés professionnellement tous les deux ?

Christelle : Sur le projet d’aménagement des bureaux de la coopérative d'activité JobYourself, dans le cadre du processus de co-design ! Thomas était à la fin de sa phase de préparation de projet !

Thomas : Effectivement ! Travailler en collectif m’a toujours passionné. Pour ma part, en tant que menuisier, j’étais entré chez JobYourself avec un projet de menuiserie partagée. Rencontrer Christelle et m’intégrer à ce projet collectif résonnait parfaitement avec mes envies professionnelles et représente un beau destin professionnel.

Expliquez-nous la période de préparation de test de votre activité

Thomas : J’ai fait la phase de préparation en coaching collectif. Cette période m’a énormément plu et porté. L’échange avec d’autres, dans le même bain, est assez sécurisant et motivant. Notre groupe était très soudé. Nous sommes, pour la plupart, devenus des amis et nous nous voyons encore régulièrement.

Christelle : Pour ma part, puisque j’avais déjà bien travaillé sur le projet Design With Sense pendant un an avant mon entrée chez JobYourself, je suis passé par l’auto-coaching qui correspondait mieux à mes besoins.

Ce qui est intéressant dans cette phase chez JobYourself, c’est bien évidemment la rencontre avec d’autres, le développement de notre réseau et aussi parfois de premiers clients. Nous avons toujours été guidés par cet attrait du travail en collectif ! D’ailleurs, d’autres chouettes collaborations sont nées, notamment avec Julie Vanbout qui a réalisé les photos de notre site web. Ou plus tard, le projet de boutique de Wonderloop (avec Helena Van Aelst, entrepreneuse chez JobYourself) sur lequel on a fait plus de 90% de réemploi de matériaux ! 

La période de test pendant les 18 mois nous a permis de réellement asseoir le business de Design With Sense. Nous avons pu consolider notre entreprise alors que nous étions associés à 4 à ce moment-là. Le fait que Thomas et moi soyons tous les deux en test nous a permis une certaine flexibilité et agilité dans le développement du projet.

Quelle est votre vision future ?

Nous sommes actuellement accompagnés par Coopcity, le centre de l’entrepreneuriat social à Bruxelles, dans le programme Blossom. Notre vision est de continuer à développer l’entreprise en gardant l’esprit de communauté d’entrepreneurs, continuer à en rencontrer d’autres, à échanger avec des entreprises qui partagent les mêmes problématiques que les nôtres !

Christelle : On réfléchit à développer l’entreprise de manière pérenne. Pour l’heure nous sommes entrepreneur-salariés via la coopérative d’emploi DIES. Dans le futur nous espérons créer notre propre coopérative si cela s’y prête. Grâce à DIES, nous pouvons nous consacrer à fond sur notre métier en externalisant toute la comptabilité et la GRH entre les mains d’experts. On réfléchit même à ne pas posséder d’équipement et servir l’économie de la fonctionnalité.

Thomas  : Le fait d’être chez DIES, nous permet de continuer à développer les choses et de prendre du temps de réflexion pour voir quel système fonctionne le mieux pour notre équipe.

L’accompagnement par la coopérative d'activité JobYourself en un mot ?

Thomas : « Sécurisant ! » Tout seul je ne l’aurais peut-être pas fait.

Christelle : « L’agilité » ! Par rapport au montage d’une entreprise, JobYourself offre une souplesse, une sorte d’agilité par les statuts dans le démarrage d’une activité en collectif. Pendant un laps de temps de 2 ans, nous avons pu asseoir la faisabilité, développer la fondation du projet, prendre notre temps pour se focaliser sur ce que nous savions faire. C’est-à-dire mener à bien nos chantiers. C’est du step by step, tout en sécurité.

Le plus « agréable » dans votre métier ?

Se lever le matin pour aller à l’atelier !

Le plus « challenging » dans votre métier  ?

Thomas  : Satisfaire les attentes des clients !

Christelle: Rester à une échelle viable, grandir sans pervertir nos convictions et nos valeurs fondatrices.

Thomas  : Pour le plaisir de la métaphore, une entreprise on peut la voir comme un arbre. En grandissant, les racines mères de l’arbre restent fortes, inébranlables même si les petites radicelles changent de direction. Avec Design With Sense, on veut grandir sans dénaturer nos racines. Rester avant tout une belle aventure humaine et professionnelle.

Contacter Design With Sense ?

hey@designwithsense.be
www.designwithsense.be
Rue des Fortifications, 9
1060 – Saint-Gilles
Belgique

Article republié avec l'accord de JobYourself et Design with Sense

Restez au courant

Rejoignez nos 29.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.