Familiarisez-vous au métier d’entrepreneur avec Erasmus for Young Entrepreneurs !

Familiarisez-vous au métier d’entrepreneur !

Vous avez récemment lancé votre entreprise ou envisagez de le faire? Vous souhaitez apprendre le métier auprès d’entrepreneur.e.s qualifié.e.s? Erasmus for Young Entrepreneurs est peut-être fait pour vous.  

 

Présentation du programme

 « Erasmus for Young Entrepreneurs » (EYE) est un programme d’échange entrepreneurial mis en place et subsidié par la Commission Européenne. Il permet à des futurs et nouveaux entrepreneurs de se plonger dans le quotidien d’un entrepreneur expérimenté dans un autre pays. La durée de l’échange peut varier entre 1 et 6 mois.

Ce programme est une excellente opportunité pour découvrir le métier d’entrepreneur. Êtes-vous prêt à diriger votre propre entreprise ? Avez-vous les attitudes entrepreneuriales qui vous permettront de faire vivre et développer votre affaire ? En outre, EYE vous aidera à acquérir de nouvelles compétences et connaissances, qu’elles soient liées à votre métier ou à la gestion d’entreprise !

Emilie, par exemple, avait un blog sur tout ce qui touche à l’Italie, et cherchait à transformer sa passion en une vraie profession. « Mon projet touchait à l’Italie et mon but était d’offrir un service de consultance aux personnes voyageant dans le pays. A l’époque, je suivais différentes personnes inspirantes sur les réseaux sociaux, notamment Ali di Firenze, que je trouvais très inspirante. Son travail était vraiment inspirant pour moi… sa façon de parler de l’Italie, de présenter ce beau pays était vraiment différente de ce que d’autres proposaient ! Et j’étais vraiment impressionnée par les voyages qu’elle organisait et l’enthousiasme qu’elle générait auprès de ses clients. »

Pour Jonathan, jeune architecte indépendant, l’objectif était de créer « Atelier OR(de) Terre », un bureau d’architecture spécialisé en éco-construction : « En tant que jeune architecte, j’accordais énormément de potentiel à l’argile et la paille comme matériaux de construction. En effet, cela colle parfaitement à mes convictions et aspirations d’architecte. Dans un premier temps, j’ai abordé la thématique de manière autodidacte. J’ai ensuite participé à de nombreux projets participatifs de construction basés sur ces méthodes. Mais il me manquait une expérience concrète avec un entrepreneur confirmé afin de consolider mes connaissances en la matière. Erasmus for Young Entrepreneurs semblait idéal pour surmonter les obstacles et challenges relatifs à mon projet. »

Laurane, elle aussi architecte se rappelle : « Pour moi, l’aventure entrepreneuriale a commencé lorsque j’ai dû rédiger mon business plan pour participer au programme EYE ». Pour un porteur de projet, l’inscription au programme est une excellente manière de se pencher sérieusement sur son projet et de se poser les bonnes questions sur l’entreprise qu’il désire mettre sur pied. En effet, une des conditions pour participer au programme est de rédiger un business plan (incluant un plan financier sur 2 ans). hub.brussels, en tant que point de contact pour le programme, peut apporter des conseils aux futurs entrepreneurs dans le besoin.

Trouver son entrepreneur d’accueil

Une fois l’inscription validée, le jeune entrepreneur a accès à une base de données reprenant l’ensemble des entrepreneurs d’accueil inscrits au programme. Il peut alors consulter leurs profils et prendre contact avec eux afin de voir si un échange peut être envisageable. Le but est d’essayer trouver un terrain d’entente qui permette à chacun des deux entrepreneurs de tirer un bénéfice de l’échange, le tout dans une relation sans lien de subordination. 

Alain, ancien ingénieur dans différentes grandes entreprises se rappelle : « Lorsque j’ai voulu me reconvertir dans la torréfaction de café, je me suis inscrit au programme Erasmus. hub.brussels m’a aidé à identifier un entrepreneur d’accueil dans la base de données. J’ai alors pris contact avec lui, et suis allé le rencontrer à Mannheim, afin de discuter d’un échange potentiel. Le courant est bien passé et j’ai fait un échange de 4 mois chez lui. »

Si le nouvel entrepreneur ne trouve pas d’entrepreneur d’accueil dans la base de données, il peut chercher quelqu’un par lui-même, et l’inviter ensuite à s’inscrire au programme. Pour participer en tant qu’entrepreneur d’accueil, la condition principale est d’avoir au moins 3 années d’expérience entrepreneuriale.

Emilie par exemple, suivait Ali di Firenze sur Instagram : « Lorsqu’elle a posté qu’elle cherchait de l’aide, je lui ai écrit un email, et après 3 appels, nous étions d’accord sur le principe d’un échange. Ensuite, avec l’aide de nos organisations intermédiaires respectives, nous avons pu organiser cela et 1 bon mois plus tard, j’étais à Florence. »

Objectifs et Accomplissements

En amont de l’échange, les deux entrepreneurs concernés doivent donner un cadre à celui-ci. Il s’agit donc de définir des objectifs et résultats attendus, ainsi qu’un plan de travail. Cela permet d’éviter les malentendus et de favoriser une discussion constructive afin de maximiser les chances de réussite d’un échange.

Grâce à une bonne préparation et une entente optimale, Emilie a vécu un échange réussi : « J’ai eu la chance de travailler sur des projets qui m’ont réellement aidée à apprendre le job. J’ai écrit 70 articles sur son blog, j’ai couvert de nouvelles régions sur le site (Puglia, Emilia Romagna, Umbria), démarré une réflexion sur un nouveau site et nouveau design ou encore boosté ses réseaux sociaux. Je l’ai également assistée dans l’organisation de voyages ».

Jonathan, de son côté, a réalisé son échange chez Ana, en Espagne : « Un de mes objectifs était d’apprendre les aspects liés à la gestion d’entreprise. Je voulais également développer mes compétences en conception architecturale à travers le mentorat d’Ana et son équipe, le tout en travaillant dans un nouvel environnement. »

Chaque échange a donc ses spécificités. Tout est possible avec Erasmus for Young Entrepreneurs, pour autant que les apprentissages soient utiles dans le démarrage d’une nouvelle entreprise.

Et après ?

Les débouchés d’Erasmus sont nombreux et permettent à chacun d’appréhender l’avenir de différentes façons.

Emilie est restée à Florence : « J’ai fortement développé mon réseau en Italie et j’ai maintenant de nombreuses opportunités. Cette expérience a changé ma vie. Grâce à Erasmus for Young Entrepreneurs, j’ai été embauchée par mon entrepreneure d’accueil… Je n’oublie pas mon propre projet, mais à l’heure actuelle, il correspond parfaitement à ce job chez Ali di Firenze. »

De son côté, Jonathan est rentré en Belgique mi-janvier 2021. Après avoir pris quelques semaines pour atterrir, il pense à créer son bureau d’architecture et réfléchit à la meilleure façon de démarrer.

Quant à Laurane, après avoir prolongé son expérience au Portugal pendant 2 ans, elle est rentrée à Bruxelles et a lancé Degré 47, un bureau d’architecture pour un habitat sain, durable et accessible. Elle accompagne notamment les projets d’auto-construction et vous offre l’opportunité de vous former sur des techniques d’éco-construction, utilisant des matériaux naturels et locaux. Elle a d’ailleurs lancé récemment une chaîne youtube pour partager des expériences et encourager l’auto-construction

Le programme en chiffres

Erasmus for Young Entrepreneurs existe depuis 2008 et près de 9000 échanges ont déjà été réalisés. Ce programme est multisectoriel et les secteurs les plus représentés sont : communication et médias (15%), Services d’éducation (12%), Architecture (10%), Tourisme (8%) et ICT (8%).

En 2020, hub.brussels a été impliqué comme organisme intermédiaire dans 17 échanges, nouveaux entrepreneurs et entrepreneurs d’accueil confondus. En dépit de la crise sanitaire, le programme a continué à tourner une bonne partie de l’année, et semble bien reparti en 2021.

Pour toute information complémentaire, visitez la page sur le site de hub.brussels ou contactez Pierre Herfurth à l’adresse pherfurth@hub.brussels ou au 0494/91.32.87. Vous pouvez également vous inscrire à notre séance d’info en ligne qui aura lieu le 2 mars de 12h30 à 13h30.
 

Ils ont participé au programme Erasmus for Young Entrepreneurs

Emilie et Ali, Jonathan et Ana, Laurane

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.