Flexi-jobs: indexation du flexi-salaire

Flexi-jobs: indexation du flexi-salaire

1819.brussels

Un travailleur sous statut flexi-job a droit à trois types d'indemnités. Les montants viennent d'être augmentés.

Suite à l’indexation des allocations sociales au 1er septembre 2018, l’indemnité minimale globale pour les flexi-jobs a également été augmentée.

Un travailleur sous statut flexi-job a droit à trois types d'indemnités :

  1. un flexi-salaire de base : le flexi-salaire de base est la rémunération de base, qui correspond à un taux horaire, du travailleur sous contrat flexi-job. Ce salaire n’est pas lié au barème et les barèmes de la commission paritaire compétente ne s’appliquent pas.

  2. des indemnités supplémentaires: tous les extras liés à une occupation dans le cadre d’un contrat de travail (exemples:complément de salaire travail du dimanche, travail de nuit,...; prime de fin d'année; intervention déplacements domicile-lieu de travail)

  3. un flexi-pécule de vacancesUn flexi-job n’est pas soumis à la réglementation ordinaire sur les congés annuels, mais à une réglementation qui lui est propre, limitée à un pécule de vacances de 7,67 % payé immédiatement.

Depuis le 1er septembre 2018, le flexi-salaire de base minimum est de 9,36 € par heure et le flexi-pécule de vacances de 0,72 € (9,36 € x 7,67%). L'indemnité globale minimale passe donc à 10,08 € par heure.

Savoir comment engager un flexi-travailleur? Consultez la brochure sur le site de la sécurité sociale.

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.