Indépendants complémentaires et chômage : plus de flexibilité

Indépendants complémentaires et chômage : plus de flexibilité

1819.brussels

A partir du 1er octobre, il sera possible de combiner plus facilement une allocation de chômage avec une activité d’indépendant complémentaire.

A l'heure actuelle, il est possible de cumuler allocation de chômage et activité d’indépendant complémentaire à des conditions très strictes. Par exemple :

  • Il faut avoir déjà exercé cette activité accessoire durant la période pendant laquelle la personne était occupée comme salarié pendant – au moins – les 3 mois qui précèdent la demande d'allocation de chômage ;

  • Il est interdit d’exercer l'activité complémentaire pendant la journée (entre 7 et 18 heures) pendant la semaine ;

  • Il faut déclarer cette activité au moment de la demande d'allocations ;

  • Certaines activités sont purement et simplement interdites ;

  • Il faut avoir l'autorisation préalable du bureau de chômage ;

  • Le cumul est limité à un certain montant.

La nouvelle mesure va permettre à une personne qui bénéficie déjà d’une allocation de chômage de se lancer (sous certaines conditions) comme indépendant à titre complémentaire. Auparavant, il ne pouvait cumuler ces 2 activités que s’il était déjà indépendant complémentaire avant de bénéficier d’une allocation de chômage.

Bien sûr, certaines limites ont été fixées :

  • Le cumul ne sera possible que pendant 12 mois à partir du début de l'activité.

  • Si la personne est un chômeur complet, le chômage ne peut pas trouver son origine dans l'arrêt ou la réduction du travail comme salarié dans le but d'obtenir l'avantage du cumul.

  • De plus, la personne ne pourra demander un cumul pour une activité d’indépendant qui a déjà été exercée comme profession principale les 6 dernières années

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.