growth image

Les startups à croissance rapide: quel est leur secret?

1819.brussels

Les entreprises qui connaissent une croissance rapide, aussi appelées « hypergrowth companies », se caractérisent souvent par des modèles d’entreprise simples et modulables. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude réalisée par le Forum économique mondial, en collaboration avec EY.

Il ressort également de cette étude que les entreprises qui connaissent une croissance rapide sont confrontées à d’autres défis que ceux auxquels font face les entreprises dont la croissance est considérée comme « normale ». 

Les entreprises qui enregistrent une croissance de plus de 40 % par an sont également appelées hypergrowth companies. Ces entreprises à croissance rapide sont souvent des startups à caractère technologique, comme Uber ou BuzzFeed, qui ont pu bouleverser et transformer de nombreux marchés à l’aide d’innovations technologiques. Ces dernières années, ces développements technologiques rapides ont permis l’arrivée de startups qui ont su grandir et mettre dans leur poche des acteurs confirmés dans de nombreux secteurs grâce à l’apport de nouvelles façons de travailler et de nouvelles machines.

Company Participation Profile

Dans un rapport d’étude rédigé par le Forum économique mondial en collaboration avec EY, intitulé Mastering Hypergrowth, les chercheurs ont tenté de déterminer quels facteurs distinctifs permettent à certaines startups d’enregistrer une croissance annuelle supérieure à 40 %, alors que certaines autres ne sont absolument pas florissantes. L’étude est basée sur un sondage et sur une analyse de 200 entreprises établies partout dans le monde. Les entreprises ont été réparties relativement équitablement selon les différents secteurs du monde des affaires.

 Hypergrowth companies vs. Growth companies

Facteurs distinctifs

Bien que nous ayons l’impression, de l’extérieur, que ces startups florissantes ont eu de la chance, alors qu’elles ont en fait eu la bonne idée au bon moment, il ressort de cette étude que cette croissance explosive est dans beaucoup de cas la conséquence de choix intentionnels de l’entreprise. L’un des facteurs qui distinguent ces entreprises à croissance rapide de celles qui ne connaissent qu’une croissance jugée « normale », également appelées growth companies, est leur capacité à rendre possible ou à réorganiser, à l’aide d’un modèle d’entreprise simple, souvent en mettant directement en contact les acheteurs et les vendeurs ou fournisseurs, quelque chose qui était soit impossible à la base, soit inefficace.

Outre le modèle d’entreprise, il ressort de l’analyse qu’il existe également d’autres caractéristiques qui sont davantage présentes au sein des hypergrowth companies qu’au sein des autres entreprises. Ainsi, ces startups florissantes se concentrent davantage sur un seul service ou produit, exploitent un potentiel sur la base d’une correspondance culturelle plutôt que sur la base d’exigences fonctionnelles, ont accès à un financement, concluent volontiers des partenariats, reprennent des concurrents et élargissent leurs compétences par le biais de reprises. 

 When did the most pressing challenges occur

Défis

En outre, l’étude a permis de faire une constatation frappante. Contrairement à l’idée reçue selon laquelle les cinq premières années suivant la création de l’entreprise sont les plus délicates dans l’existence de cette dernière, il ressort de cette étude que les entreprises font face à différents défis lors de chaque phase de développement. 37 % des répondants signalent avoir rencontré des difficultés au cours des cinq premières années, 27 % estiment que les cinq années qui suivent sont plus compliquées à gérer, alors que 36 % d’entre eux estiment faire face à d’importants défis après les dix premières années de l’entreprise

 Primary growth challenges

Il ressort également que les entreprises qui connaissent une croissance rapide sont confrontées à d’autres défis que ceux auxquels font face les entreprises dont la croissance est considérée comme « normale ». Ainsi, les défis relatifs aux clients sont, avec d’autres, les défis les plus importants pour les entreprises à croissance « normale » (40 % des répondants), alors que seulement 10 % des entreprises à croissance rapide considèrent cet aspect de l’entreprise comme un défi. Les hypergrowth companies font à leur tour face à des défis relatifs au leadership et au management, à des questions d’ordre organisationnel, ainsi qu’à des défis concernant la chaîne logistique, le regroupement d’entreprises, l’investissement et le financement. Tant les entreprises à croissance « normale » que celles à croissance rapide considèrent les questions d’ordre technologique et le fait de devoir se conformer aux lois et réglementations en vigueur comme des défis importants. Et elles tiennent le même discours à l’égard du recrutement de collaborateurs de talent, qui constituent le plus grand défi auquel font face ces deux types d’entreprise. 

« La technologie numérique permet aux entreprises, dans chaque région, de venir tout chambouler, d’innover, de prendre des risques et de se développer au sein de nouveaux marchés d’une façon qui n’était auparavant pas possible », explique Uschi Schreiber, Global Vice Chair of Markets chez EY. « Nous vivons dans un monde où les opportunités sont innombrables et indéfinies. Une croissance explosive se profile à l’horizon pour les entreprises qui sont prêtes pour une vague de perturbations et qui travaillent dur dans le but de saisir toutes ces opportunités. »

Source : publié avec l'accord de Consultancy.nl

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.