microStart a passé la barre des 30 millions d’euros de crédits alloués

microStart a passé la barre des 30 millions d’euros de crédits alloués

1819.brussels

Depuis le début de son activité en 2011, microStart, l'un des organismes belges de microcrédit, a prêté pas moins de 30 millions d’euros aux microentrepreneurs de Belgique.

Créée il y a 7 ans, à l’initiative de l’Adie, une ONG française, de BNP Paribas Fortis et du Fonds Européen d’Investissement, microStart soutient les exclus du système bancaire classique (petits indépendants, chômeurs, allocataires du CPAS…) dans la création et le développement de leur propre activité, en octroyant des prêts de petite taille à de grandes idées.

Une demande de plus en plus importante

Grâce à un mécanisme de prêts entre 500 et 15.000 euros microStart accompagne les entrepreneurs dans la construction et l’évolution de leur activité professionnelle. Avec un montant de crédit moyen de 8.350 euros, l’organisme de microcrédit a soutenu depuis 2011 pas moins de 2853 projets d’entreprise, (avec une croissance de 42% en 3 ans) et permis la création de 2283 nouveaux emplois en Belgique.

En 7 ans, l’institution est entrée en contact avec plus de 18.224 potentiels micro-entrepreneurs (avec une progression de 184 % depuis 2015).

Une progression qui s’explique par la mise en place, depuis 2015, d’un réseau d’agences de proximité (Bruxelles, Liège, Gand, Anvers et Charleroi) qui apportent de la stabilité à l’institution de microcrédit. Un ancrage local qui permet d’accueillir des profils plus variés de candidats entrepreneurs. En témoigne le profil sociodémographique des entrepreneurs pour l’année 2018 : 69 % sont des hommes et 62 % sont nés à l’étranger (7% sont des réfugiés en provenance de Syrie et d’Irak), 23 % d’entre ont des difficultés de lecture et d’écriture et 54 % n’ont pas dépassé les études secondaires.

La diversité des activités générée par microStart est également très large. L’éventail des secteurs les plus fréquemment rencontrés est ainsi réparti : les commerces (35 %), les services (23 %), l’artisanat (5 %), l’Horeca (19 %) et les transports (13 %). Une diversité de profils et de secteurs qui fait la richesse de l’entrepreneuriat en Belgique.

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.