Prime COVID-19 de soutien à l’internationalisation

Prime COVID-19 de soutien à l’internationalisation

1819.brussels

La lutte contre le coronavirus a empêché des entreprises de participer à certains événements et activités à l’international, réservés dans le cadre d’un projet d’internationalisation. Si l’entreprise n’a pas pu obtenir de remboursement, elle peut demander un subside à la Région, sous certaines conditions. Cette prime s’élève à 2.500 € maximum.

Qui peut bénéficier de cette subvention ?

Les indépendants et PME   

  • qui ont une unité d'établissement sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale et y exercent une activité économique,
  • actifs dans certains secteurs d’activités (consulter la colonne « exportation » dans le tableau),
  • qui n’ont pas obtenu plus de 200.000 € d’aides « de minimis » sur trois exercices fiscaux et
  • qui ont engagé des frais de préparation ou de participation à une foire commerciale ou à une mission de prospection commerciale à l’étranger avant le 19 mars 2020 et n’ont pas pu obtenir de remboursement.

Pour quels types de frais ?

La subvention porte sur les frais de préparation ou de participation à une foire commerciale ou à une mission de prospection commerciale à l’étranger qui ont été engagés avant les mesures de contingentement sanitaire, c’est-à-dire avant le 19 mars 2020. Seuls sont pris en compte les frais pour lesquels l’entreprise n’a pu obtenir aucun remboursement.

De quelle intervention pouvez-vous bénéficier ?

Un subside plafonné à 2.500 EUR par entreprise bruxelloise.

comment Demander la prime?

Complétez le formulaire sur le site de Bruxelles Economie et Emploi et envoyez-le par e-mail à comextcovid@sprb.brussels.

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.