Purée dis ! Renforcer mon equipe, comment faire? Actiris vous aide !

Renforcer mon equipe, comment faire? Actiris vous aide !

Actiris vient de lancer une vaste campagne de communication pour rappeler ses services aux entrepreneurs bruxellois. C’est l’occasion d’en savoir plus sur l’aide prodiguée aux employeurs potentiels par l'Office Régional Bruxellois de l'Emploi en compagnie de Liesbeth Driesen, Directrice de la Direction Employeurs, et Bart Bury, Consultant Employeurs ou, comme on dit chez Actiris, SPOC (Single Point of Contact).

Les entrepreneurs bruxellois, employeurs potentiels de travailleurs domiciliés dans la Région figurent parmi les interlocuteurs privilégiés d’Actiris. Une direction spécifique leur est même dédiée en son sein avec comme mission d’aider les employeurs dans la recherche ou la formation du candidat idéal. Objectif majeur: attirer de leur part un maximum d’offres d’emploi et y répondre efficacement.

Après un an de crise du covid-19 qui a sidéré et paralysé l’ensemble des acteurs économiques, l'Office Régional Bruxellois de l'Emploi a décidé de leur adresser un message empathique pour (re)mettre en lumière l’ensemble des dispositions qui leur sont accessibles parmi lesquelles les mesures d’aide à l’emploi.

2020, une année particulière

«Pendant tous ces mois, nous avons bien sûr géré l’urgence, les dossiers en cours de traitement, explique Liesbeth Driesen, Directrice de la Direction Employeurs chez Actiris. Mais surtout, nous avons veillé à apporter aux employeurs, et particulièrement aux plus petits d’entre eux, toute l’écoute dont ils avaient besoin grâce à notre Ligne Employeurs, ainsi qu’à notre équipe de SPOCs (Single Point Of Contact), des consultants tournés vers les entreprises.» L’heure n’était évidemment pas aux recrutements massifs, même si la situation s’avérait très différente selon les secteurs, certains s’en sortant relativement bien, voire continuant à rencontrer des problèmes de recrutement, alors que d’autres comme le secteur événementiel se retrouvaient complètement terrassés par la crise.

2021, l’année du renouveau

Avec le début de l’année 2021, se profilent des perspectives d’amélioration, de déconfinement, d’assouplissement. «Même si rien n’est encore concret, il faut s’y préparer, martèle Liesbeth Driesen. C’est pourquoi notre campagne ‘Purée, dis… ‘ veut faire passer le message aux entrepreneurs que, oui, c’est effectivement difficile, mais qu’Actiris est toujours là pour eux. Évidemment, il faut essayer notre service pour l’apprécier. Les entrepreneurs ne doivent donc pas hésiter à prendre contact avec nous.» 

L’armée des SPOCs

À la disposition des entrepreneurs bruxellois désireux de recruter donc, des conseils judicieux et des informations actualisées sur les primes à l’embauche ainsi que sur les stages et les formations, le tout dispensé par un Consultant Employeurs ou SPOC (Single Point of Contact) dédié. Une formule qui plaît. Liesbeth Driesen: «Une enquête de satisfaction a démontré que la pertinence des informations délivrées ainsi que les qualités humaines et empathiques des SPOCs sont très appréciées. Nous allons donc maintenir cette stratégie.»

Les PFE pour coller encore plus aux besoins

Mieux, pour certains secteurs, Actiris développe des PFE (Pôle Formation Emploi) issus d’un partenariat public-privé entre Actiris, Bruxelles Formation, VDAB Brussel ainsi qu’un secteur donné avec ses employeurs. «Ces pôles favorisent les échanges et les interactions dans le but d’adapter aussi exactement que possible l’offre de service en matière de main d’œuvre, de formation et d’emploi aux attentes du secteur et de ses employeurs», détaille Liesbeth Driesen. Trois PFE existent actuellement: le PFE Technicity pour le secteur technique et industrie, le pôle Digitalcity pour le secteur IT et le PFE Logisticity pour le transport et la logistique. Un PFE Constructcity pour la construction devrait bientôt s’ajouter à la liste.

Direction la base de données d’Actiris

Une fois réunies par les SPOCs, les offres d’emploi émanant des entreprises qu’ils accompagnent sont diffusées sur le site Actiris.brussels. Actiris peut également se charger de la présélection des candidats, à moins que l’employeur potentiel s’estime capable de gérer lui-même les candidatures et préfère utiliser l’outil "MySelect Actiris", disponible depuis un peu plus d’un an, pour consulter lui-même la base de données d’Actiris, «la plus grande base de données à Bruxelles, une base de données vraiment exhaustive, tous les demandeurs d’emploi étant tenus de s’y inscrire pour faire valoir leur droit au chômage », insiste Bart Bury , SPOC de la première heure qui parle avec enthousiasme de sa mission.

Votre SPOC: plus qu’un partenaire, votre allié

« Notre rôle consiste à ouvrir les portes pour les employeurs, Nous sommes des facilitateurs, mais aussi parfois des médiateurs, précise-t-il. Notre mission est très diversifiée et nous permet d’aborder tous les services proposés par Actiris. En temps normal, elle suppose aussi que nous nous déplacions chez les entrepreneurs qui ont sollicité notre aide afin de créer un lien de confiance et de leur apporter le service le plus adéquat le plus rapidement possible. »

La vingtaine de collègues de Bart Bury sont répartis en cinq pôles qui recouvrent l’ensemble de l’activité économique bruxelloise et qui n’ont plus aucun secret pour ceux qui y officient : le secteur "organismes publics et enseignement" auquel appartient notre interlocuteur, le pôle "commerce-HoReCa-tourisme" très impacté par la crise actuelle, le pôle "service aux entreprises- finances et informatique", le pôle "industrie-transport-logistique", et enfin le pôle "asbl-services aux personnes- secteur culturel-santé et action sociale et récréative" dont font entre autres partie les hôpitaux, chacun avec ses spécificités, ses problèmes propres et un profil d’entreprise récurrent. Lorsque cela s’avère profitable pour la réussite d’une mission, plusieurs de ces pôles n’hésitent pas à collaborer. Autant dire que pour beaucoup d’entrepreneurs, les SPOCs constituent un maillon précieux, voire indispensable dans le processus de recrutement de nouveaux collaborateurs.

Premiers contacts

Pour avoir accès à leurs services, rien de plus facile : après une petite visite sur le site www.actiris.brussels pour découvrir un résumé simple et concis des services offerts et des aides accessibles aux employeurs, il suffit d’appeler la ‘ligne employeurs’ d’Actiris, portail joignable pendant les heures ouvrables via le numéro de téléphone 02 505 79 15 ou le mail employeurs@actiris.be. Un membre de l’équipe de première ligne y oriente les nouveaux contacts vers le pôle adéquat en fonction de leur numéro d’entreprise. Dans les 24 heures, un SPOC qualifié dans le secteur concerné recontacte l’entreprise demandeuse. Bart Bury donne toutefois un petit conseil: avant d’enclencher le processus de recrutement, assurez-vous que vous êtes financièrement en capacité d’élargir votre équipe car en Belgique, avec ou sans aide, embaucher a un coût non négligeable.

Missions de confiance

Parmi les missions du SPOC, aider l’employeur potentiel à rédiger correctement le descriptif détaillé de la fonction à pourvoir, mais aussi expliquer aux entrepreneurs quelles mesures, incitants, aides à l’embauche pourraient les concerner. « Il est évidemment indispensable que nous connaissions parfaitement et jonglions avec ces aides qui à Bruxelles évoluent constamment en fonction des publics cibles sur lesquels les autorités désirent mettre l’accent, précise Bart Bury. Nous agissons en quelque sorte en complément du secrétariat social que certains n’ont pas (encore).

Informer les employeurs potentiels des avantages liés à certaines mesures, vérifier dans notre base de données l’éligibilité d’un candidat pour telle ou telle mesure est de notre ressort mais nous ne sommes pas habilités à faire de simulation, de calcul salarial. » Enfin, le SPOC informe son interlocuteur sur les formations disponibles en fonction de la spécificité des tâches à accomplir dans l’entreprise et est susceptible de l’orienter vers les organismes compétents. Il passe ensuite le relais à une équipe de conseillers en recrutement attachés à chaque pôle pour la présélection des candidats dans les meilleurs délais.

L’avenir en point de mire

Quel que soit l’entrepreneur, sa taille, son secteur, ses caractéristiques, ses besoins en matière de recrutement, il sera le bienvenu chez Actiris qui mettra tout en œuvre pour répondre à ses attentes. Liesbeth Driesen insiste: « N'hésitez pas à recourir aux services d’Actiris pour la gestion de vos offres d’emploi » et elle leur lance un appel : « Et pourquoi ne pas envisager aussi d’accueillir un stagiaire dans le cadre d’un stage First réservé aux jeunes disposant au maximum d’un CESS? La jeunesse est en effet gravement impactée par la crise du covid-19 comme elle l’est par toutes les crises. Avec un coût pour l’employeur de 200€/mois pendant 3 à 6 mois selon la durée du stage qui est bien sûr encadré, il s’agit d’une opportunité tant pour le stagiaire que pour l’employeur. »

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.