Trouver votre associé idéal

Trouver votre associé idéal est essentiel pour votre projet !

1819.brussels

Se lancer comme entrepreneur est une aventure. Mieux vaut donc ne pas l’entreprendre seul, mais trouver le partenaire idéal n’est pas facile. Nous vous proposons quelques pistes de réflexion afin de vous aider à faire le bon choix

Lancer une entreprise innovante est un parcours semé d’embuches. Mieux vaut donc être bien accompagné. Le choix d’un co-fondateur est crucial pour la vie de votre projet et trouver le partenaire idéal n’est pas une mince affaire. Nous vous proposons donc quelques pistes de réflexion afin de bien identifier la ou les personnes qui vous aideront à porter votre projet.

Il n’est jamais trop tôt

Il est important de souligner qu’il vaut mieux se lancer le plus tôt http://www.innovatech.be/upload/espace_innovation/articles_interviews/i… dans la recherche d’un partenaire. D’abord, parce que trouver la bonne personne peut prendre du temps. Ensuite, parce qu’être deux (ou plus) est important à toutes les étapes de votre projet :

  • Premièrement, votre co-fondateur apportera des fonds au projet. Bien que cette raison puisse paraître la plus évidente, elle n’est pas forcément la plus importante.

  • Deuxièmement, être à plusieurs vous donnera une plus grande capacité de travail à une étape où celui-ci ne manquera pas.

  • Troisièmement, une équipe permet d’avoir une base de compétences plus large au sein du projet.

  • And last but not least un partenaire vous permettra de diminuer votre sentiment de solitude qui peut être très présent chez les entrepreneurs.

De plus, une bonne équipe est un argument primordial pour des investisseurs et il est donc préférable que votre équipe soit déjà bien rodée avant d’aller à leur rencontre.

Plutôt inventeur, innovateur ou entrepreneur ?

Pour savoir qui est votre partenaire idéal, il est d’abord important de savoir qui vous êtes en tant qu’entrepreneur. Selon Innovatech, l’inventeur traduit une idée en un objet nouveau. L’innovateur parvient à trouver un marché et à vendre une idée. L’entrepreneur est plutôt un créateur d’organisation et porteur de projet d’entreprise. Les trois ne sont pas contradictoires. Vous pouvez avoir un profil « pur » ou un mélange des trois.
Par contre ce qui est certain, c’est que pour mener à bien votre projet, il vous faudra combiner ces trois aspects et donc identifier ceux qui vous manquent. Faites donc le bilan de vos compétences et listez celles qui vous manquent pour avancer. N’hésitez pas à regarder à plus long terme car les besoins d’aujourd’hui ne sont pas forcément ceux de demain.

Traditionnellement une équipe d’entrepreneurs est constituée d’un fondateur scientifique (qui est souvent plutôt un inventeur) et d’un profil plus orienté « Business », qui combine le côté organisationnel et visionnaire de marché. Dans tous les cas, il est important que l’équipe comporte un développeur performant, un pragmatique capable de résoudre des problèmes rapidement et un vendeur.
Attention, le vendeur ne doit pas nécessairement être le vendeur du produit final, mais il doit pouvoir vendre le projet à des partenaires et investisseurs. Les partenaires doivent donc être complémentaires au niveau des compétences, mais aussi au niveau de leurs intérêts et de leurs égos. Dans une petite structure comme une start-up il n’y pas de place pour deux personnes qui trouvent leur satisfaction dans les mêmes tâches, car cela risque de créer des tensions liées à une compétition mal placée.

Complémentaires, mais similaires !

Complémentaire ne veut pas dire foncièrement différent. Une start-up, c’est un peu comme un mariage : pour que ça dure, il faut regarder dans la même direction. Ne vous précipitez donc pas sur le premier venu dont la liste de compétences est le contraire de la vôtre. Prenez le temps de discuter avec elle pour voir quelles sont ses attentes. Vérifiez si ses ambitions correspondent aux vôtres. Si votre but est d’offrir un service de qualité et que le sien est de gagner de l’argent, vous risquer rapidement d’être confronté à des divergences de vision insolubles. Et si vos ambitions convergent, assurez-vous que vos visions sur la manière d’atteindre ces objectifs concordent également.

Outre la vision, il est préférable que vos styles de vie et de travail soient compatibles. Ne vous liez pas à quelqu’un de très introverti si vous êtes vous-même extraverti car cela risque de mettre à mal votre relation. De la même manière, il peut être difficile de gérer une grande différence dans le rythme de travail.

Caractéristique indispensable ?

Si chaque personne est différente, certaines qualités sont indispensables quand vous cherchez un co-fondateur pour votre projet. Premièrement, il doit avoir des accomplissements sur son carnet de route (ceux-ci ne doivent pas forcément être professionnels), car vous ne voulez pas vous associer avec une personne parlant bien mais agissant peu ou avec quelqu’un qui a un mauvais jugement. Ensuite, un partenariat à long terme nécessite une personne avec qui vous pourrez communiquer en toute transparence et surtout avec qui le courant passe bien. Dernièrement, dans un projet tel le lancement d’une start-up, il préférable d’avoir un partenaire optimiste qui ne se décourage pas trop facilement.

Où trouver cette perle rare?

Associer tous ces critères dans une seule personne n’est pas chose aisée. Une fois que vous avez identifié le profil « idéal », ouvrez grand les yeux et les oreilles car le meilleur partenaire est celui que vous connaissez déjà. Analysez les qualités de vos amis, parents et même de vos collègues. Ces personnes ont l’avantage que vous les connaissez bien et que vous avez déjà dû régler des différents avec elles.

Inscrivez-vous à des événements du secteur, rejoignez des groupes de networking,… Bref, parlez de votre projet autour de vous et analysez les réactions des gens.

Si trouver votre perle rare prend plus de temps que prévu, ou que ne vous désirez pas vous associer avec quelqu’un, vous pouvez mettre en place un comité de pilotage. Ce comité est constitué d’experts dans différents domaines, choisi par vous, et peut s’avérer utile à des moments précis où vous avez besoin d’une expertise précise ou juste d’un œil externe.

Et après?

Une fois que vous avez trouvé votre associé, il important de formaliser votre partenariat dans un contrat pour éviter les ennuis en cas de rupture. Choisissez un expert pour l’élaboration du contrat, même si celui-ci vous coutera un peu plus cher qu’un simple avocat. Définissez clairement la stratégie de sortie des associés vous permettant de quitter la société ou de racheter les parts de votre associé. Après tout, un avocat c’est quelqu’un qu’on voit avant, pour éviter les ennuis après.

Trouver votre associé peut prendre du temps. Voyez ce temps comme un investissement car une fois que vous aurez trouvé la perle rare, votre projet aura beaucoup gagné en solidité!

 

Sources:

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.