Comptabilité générale, analytique et budgétaire

Dernière modification:

Dimanche 3 novembre 2019

Les comptables distinguent trois types de comptabilité : la comptabilité générale, la comptabilité analytique et la comptabilité budgétaire. Seule la première est légalement obligatoire, mais elles permettent toutes de faire la lumière sur la situation financière de votre entreprise.

Comptabilité générale (ou financière)

La comptabilité générale vous donne une image fidèle de la santé financière de votre entreprise. Des documents tels que les comptes annuels contribuent en outre à l'élaboration d'une politique axée sur l'avenir et vous donnent le poids nécessaire dans les négociations avec des entités externes (banques, fournisseurs, etc.). En établissant votre comptabilité générale, non seulement vous remplissez une obligation légale, mais votre entreprise se développe.

La comptabilité analytique

Cette forme de comptabilité vous donne plus d'informations sur les coûts et la rentabilité des différents segments de votre entreprise. Il s'agit notamment des centres de profit, des centres de coûts et des secteurs géographiques. Grâce à une analyse approfondie des coûts, vous pouvez déterminer plus précisément votre rentabilité et prendre par conséquent de meilleures décisions. 

La comptabilité analytique ne constitue pas une obligation légale.

La comptabilité budgétaire

Avec la comptabilité budgétaire, vous vous concentrez sur l'avenir et non sur le passé. Vous établissez en effet des budgets pour les exercices suivants. Vous procédez ensuite à une comparaison entre les estimations et la réalité. Si des différences sensibles apparaissent, une analyse approfondie s'impose.

Restez au courant

Rejoignez nos 29.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.