Financement par des fonds de capital-risque privés

Dernière modification:

Lundi 13 août 2018

Qu’entend-on par Fonds de capital-risque privé ?

Il s’agit de structures juridiques privées créées spécifiquement dans le but d’investir dans le capital de sociétés non cotées en bourse.

On parle en terme général de Fonds de « Private Equity ».

Ces structures n’ont donc pas pour vocation d’exercer une activité productive en tant que telle, mais uniquement de dégager un profit via les sociétés dans lesquelles elles investissent.

Leurs portefeuilles d’investissement se composent de projets dont les risques peuvent être très élevés et qui peuvent parfois entraîner une perte pure et simple. En conséquence, la rentabilité attendue sur ce type d’investissement est également élevée.

Il existe dans le monde de très nombreux Fonds de ce type, axés ou non sur des secteurs ou des niches particulières. Certains d’entre eux peuvent atteindre une taille considérable et contrôler de très grands groupes.

Ces Fonds détiennent souvent plus de 50% des parts des sociétés dans leur portefeuille, afin d’être à même de pouvoir prendre les décisions stratégiques nécessaires.

Selon un modus operandi classique, un Fonds détenant la majorité des parts d’une société, optimisera la structure et le fonctionnement de celle-ci en prenant toutes les mesures qu’il estimera nécessaire afin de maximiser son profit potentiel. Au moment estimé opportun, partie ou totalité des parts ou des actifs de la société seront revendus. L’introduction en bourse fait partie des canaux de cession classiques.

Il existe aussi des fonds de capital-risque publics. Ces Fonds poursuivent des objectifs différents et/ou complémentaires de ceux des Fonds privés, même si l’aspect de rentabilité y reste important.

Private Equity & Venture Capital

L’investissement réalisé peut intervenir dans les différentes phases de développement d’une société. Par convention, on parle plutôt de "Venture Capital" pour les investissements réalisés dans des sociétés dont l’activité est en phase de lancement (et donc plus à risque) et de "Private Equity" pour les investissements réalisés dans des sociétés dont l’activité est plus mature.

En réalité, le Venture Capital est une catégorie spécifique du Private Equity.

En Belgique

Plusieurs sociétés de ce type sont actives sur le marché belge. La majorité d’entre elles font parie de la BVA, la « Belgian Venturing Association », c’est-à-dire l’association des acteurs en private equity & venture capital actifs en Belgique.

Leur site web reprend la liste de leurs membres ainsi que différentes informations utiles.

Restez au courant

Rejoignez nos 29.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.