Se former avant de lancer son entreprise

Dernière modification:

Lundi 4 octobre 2021

Seul maître à bord, l’entrepreneur doit disposer de compétences entrepreneuriales mêlant créativité, esprit d’initiative, aptitude à résoudre des problèmes et à mobiliser des ressources, et connaissances financières, commerciales et techniques. Pour acquérir ces connaissances, l’entrepreneur doit continuellement se former.

En tant qu’entrepreneur débutant, il serait judicieux de combler vos éventuelles lacunes avant ou durant le montage de votre projet. Après, vous aurez le nez dans le guidon et risquez ne plus avoir le temps de suivre une formation.

a) les CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE

Le but n’est pas ici de faire le point sur les compétences légalement requises pour l’exercice de telle ou telle activité mais rappelons tout de même que l’exercice d’une activité commerciale requiert ce que l’on appelle des connaissances de gestion de base. Ailleurs sur ce site on vous explique qui doit apporter ces connaissances et comment.

S’il s’avère que vous ne répondez pas à ces conditions, l’une des solutions consiste à suivre une formation spécifique portant sur le programme légal. Bruxelles Formation mentionne sur le site Dorifor toutes les formations répondant à ce critère. Suivez ce lien, sélectionnez « Gestion, management et administration », puis le sous-domaine « Création d’entreprise ».
EFP propose aussi une formation à la gestion qui permet d'obtenir ce certificat. Une autre possibilité est de passer l’examen de connaissances de base en gestion d'entreprise au Jury central. Sur Dorifor, vous trouverez des formations de préparation au jury central ainsi que sur les sites de certaines structures d'accompagnement comme Microstart ou Iles.

Ceci dit, même si vous disposez « sur papier » de l'accès à la gestion, peut-être votre formation initiale est-elle assez éloignée soit dans le temps, soit par son orientation, du programme de gestion. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire un peu de zèle en suivant spontanément l’une des formations évoquées ci-dessus.

B) formations accélérées

Le programme de gestion de base n’a plus de secret pour vous mais vos ambitions sont telles qu’un perfectionnement serait le bienvenu sur des aspects tels que la gestion financière, la gestion des ressources humaines, la stratégie commerciale… Vous pourriez alors vous intéresser au parcours en entrepreneuriat proposé par ICHEC-PME, ou le programme spécifique Création & Croissance auprès de Solvay Entrepreneurs.

C) ateliers thématiques

Plusieurs structures d’accompagnement, chambres de commerce, centres de formation professionnelles, organisations sectorielles ou de classes moyennes proposent des ateliers de courte durée sur des sujets variés (comptabilité, finances, business plan, marketing...). Ces ateliers sont de plus souvent gratuits ou proposés à petit prix. Le programme spécifique « Passeport Réussite » de L’EFP (Espace formation PME) vous permet par exemple de développer vos compétences et renforcer vos capacités entrepreneuriales au travers de modules à la carte.
Dans la rubrique Evénéments de ce site, vous retrouvez bon nombre de ces ateliers pratiques. Ils sont aussi repris dans l’agenda bimensuelle de la newsletter du 1819.

D) Sources en ligne

Si vous n’avez pas beaucoup de temps pour vous déplacer vers un établissement de formation ou suivre un cours à des horaires fixes, optez pour une solution en ligne. De nombreuses plateformes proposent des MOOC en entrepreneuriat, Youtube regorge de vidéos ou webinaires et des podcasts peuvent être une véritable source d’inspiration. Des accélérateurs ou organismes privés proposent même des programmes en ligne gratuits tels qu’une startup school, des programmes d’entrepreneuriat etc.

FORMATIONS : QUEL SOUTIEN DE LA RÉGION ?

Qu’il s’agisse de vous perfectionner en gestion, ou de développer des compétences plus spécifiques (en langues, en informatique, en techniques de vente…), sachez que la Région de Bruxelles-Capitale propose une intervention financière de 40 à 70% qui vous sera accessible. Notez toutefois que, cette aide ne visant pas spécifiquement les créateurs d’entreprise, vous ne pourrez la solliciter qu’à partir du moment où vous disposerez d’un numéro d’entreprise (sauf si vous bénéficiez d'une aide pour porteurs de projet).

Si vous êtes chercheur d’emploi, domicilié en région de Bruxelles-Capitale, et vous comptez vous installer comme indépendant à titre principal, vous pouvez bénéficier d’une formation gratuite en langue (français, néerlandais et anglais) via les Chèque-Langues Matching d’Actiris.

Vous l’aurez compris, pour les entrepreneurs, s’améliorer est essentiel, et cela doit être une préoccupation constante. Mais ces compétences ne s’acquièrent pas uniquement au travers de formations ou de livres de management. Réseauter et échanger des expériences avec ses pairs via la participation à des concours de business plan, via des afterworks ou autres événements, est toujours enrichissant. Bref, toutes les occasions sont bonnes pour apprendre et pour devenir un meilleur entrepreneur !

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.