Business modèle durable

Dernière modification:

Jeudi 31 octobre 2019

Un business modèle est ce qui permet à une entreprise de se développer et de se développer. Plus concrètement, il s’agit d’une représentation synthétique censée décrire les aspects majeurs de l'activité entreprise par une organisation, tant au niveau de ses finalités (but, offres, stratégies) que des ressources et moyens déployés (infrastructure, organisations, pratiques de diffusion ou distribution et, processus et règles de fonctionnement). Ceci en vue de garantir l'existence et le partage d'une valeur ajoutée entre parties prenantes sur une période et pour un domaine d'activité clairement identifiés.

Pour beaucoup d’entreprises, les business modèles sont pensés pour produire plus et faire consommer plus tout en oubliant les enjeux sociaux et environnementaux.

Cependant, la logique classique qui veut que toute entreprise se développe en vendant encore plus de produits, qui est une logique de volume, a atteint ses limites. En effet, les ressources naturelles de notre planète sont bel et bien finies. Si l’ensemble des pays doit atteindre le même niveau de vie et de consommation que celui des pays développés, il n’y a clairement pas assez de ressources pour le faire. La menace du changement climatique qui trouve son origine dans l’augmentation des émissions de CO2 dans l’atmosphère est également un moteur pour penser l’économie autrement et faire le choix d’une société bas carbone.

Pour répondre à ces défis, il faut anticiper ces tensions sur les ressources et adapter son business modèle. Cela peut se faire par une réflexion sur l’approvisionnement à partir de ressources renouvelables, sur l’allongement de la durée de vie des produits (réemploi, remanufacturing, upcycling), sur le recyclage des déchets, sur la mise en place de modèles économiques qui permettent d’augmenter le taux d’utilisation des produits, équipements, espaces,… tels que l’économie de la fonctionnalité  (vente de l’usage d’un bien plutôt que du bien lui-même) ou l’économie du partage (des équipements ou produits sous-utilisés seront partagés). Ces nouveaux business modèles s’inscrivent dans « l’économie circulaire », une économie qui s’oppose à l’économie linéaire où la matière finit à l’état de déchet. Dans l’économie circulaire, la matière est mieux utilisée et toujours réintégrée dans le circuit économique sous forme de matière.

Selon le Business Model Canvas, d’Alexander Osterwalder,  vous pouvez créer votre business modèle et le travailler selon 9 éléments : les clients, la proposition de valeur, les canaux de distribution, les relations clients, les ressources et les activités de l’entreprises, les partenaires et enfin les coûts et les revenus. Le projet européen ResilieNtWEB a permis de développer un set d’outils qui complète ce business modèle canvas et intègre des réflexions sur les possibilités de rendre celui-ci plus durable et résilient. Des coaches sont formés pour vous aider.

Exemple: Tale Me

Le secteur textile est le deuxième secteur le plus polluant au monde après le secteur pétrolier notamment à cause de l’utilisation de produits chimiques très agressifs pour la santé et l’environnement.

La société Tale Me a choisi un modèle économique en rupture totale avec le modèle classique de vente de vêtements. Elle a choisi de vendre l’usage des vêtements plutôt que le vêtement lui-même. Elle met à disposition, par abonnement, des vêtements pour des enfants de 0 à 8 ans ainsi que pour des femmes enceintes. Son concept veut que le design de ces vêtements soit fait par des designeurs belges, avec des textiles biologiques produits le plus proches de la Belgique. Lorsque les vêtements reviennent, ils sont nettoyés et réparés pour pouvoir être à nouveau utilisés. Le concept global veut que la pression sur les ressources soit minimisée au maximum. Contrairement à d’autres activités, le consommateur et l’entreprise ont le même souhait que la durée de vie du produit soit la plus longue possible, ici pas d’obsolescence programmée.

Restez au courant

Rejoignez nos 29.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.