Distinction entre R&D et innovation

Dernière modification:

Lundi 28 octobre 2019

La Recherche & le Développement

R&D est un terme qui concerne trois activités :

  • La recherche fondamentale (ou la recherche purement scientifique) : démarche expérimentale et théorique qui est réalisée en première instance pour acquérir de nouvelles connaissances des fondements à l’origine de certains phénomènes et faits, sans qu’une application ou une utilisation spéciale ne soit recherchée. Parmi toutes les organisations qui mènent des recherches, les universités se chargent notamment de la recherche fondamentale.                 
    Exemple : la recherche fondamentale sur le cancer. Elle est destinée à comprendre les mécanismes qui provoquent le cancer. Les connaissances accumulées sont généralement indispensables pour pouvoir développer de nouveaux traitements et outils de diagnostic.

    La recherche appliquée : d’office orientée sur le développement des applications (produits, procédés ou services, ou amélioration des produits, procédés ou services existants). Comme la création des applications demande de plus en plus de combiner les connaissances de plusieurs disciplines, la recherche appliquée est souvent multidisciplinaire.
    Exemple : le développement d’un procédé totalement neuf de fabrication de sels synthétiques.

    La recherche expérimentale : démarche systématique, durant laquelle les connaissances et les compétences existantes sont utilisées pour concevoir de meilleurs produits, procédés ou services qui ne sont pas destinés à un usage commercial.
    Exemple : la recherche de l’effet de la qualité de l’air dans une maison sur la qualité du sommeil des résidents. L’objectif consiste à améliorer le confort d’habitation des résidents.

L'innovation

L’innovation est un concept qui est utilisé à tout va, et qui, la plupart du temps, porte des significations différentes.
Souvent, l’innovation est associée à de nouvelles idées, à de nouveaux produits, ou à de nouveaux services et processus. Mais l’innovation est bien plus qu’une simple amélioration technique : elle peut par exemple aussi concerner la gestion ou le marketing.

C’est le cas d’Internet, une innovation technique qui aurait sans doute eu moins de succès sans les stratégies d’e-business. Dans tous les cas, on ne peut parler d’innovation que si cette dernière permet de créer de nouvelles formes de valeur ajoutée.

L’innovation peut être catégorisée de différentes manières.

  • Une innovation peut être progressive (= poursuite du progrès apporté par des innovations déjà existantes) ou radicale (totalement innovante).

  • Il peut s’agir d’innovations relatives à un produit, à un processus ou à un modèle d’affaires.

  • On peut se trouver face à des innovations relatives à un système (= des innovations qui se complètent) ou à des innovations autonomes (qui ne demandent pas d’adaptation d’autres produits ou services)

  • Les innovations peuvent également être dites « ouvertes » (échange d’idées novatrices avec d’autres) ou « fermées » (l’innovation et les résultats restent autant que possible sous le contrôle de l’entreprise)

Restez au courant

Rejoignez nos 29.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.