Entreprise individuelle ou société : quel est le meilleur choix pour vous ?

Dernière modification:

Jeudi 31 octobre 2019

Démarrer une entreprise suppose de prendre d'emblée une décision importante : démarrer une entreprise individuelle ou une société ? Afin de vous guider dans votre choix, nous avons repris ci-après les principales différences, ainsi que les avantages et inconvénients majeurs des deux options.

Quelle est la grande différence ?

La personnalité juridique

La principale différence entre une entreprise individuelle et une société réside dans le fait que vous êtes personnellement responsable d'une entreprise individuelle. En d'autres termes, vous « êtes » votre affaire. Le patrimoine de votre entreprise est votre propre argent, dans les bons comme dans les mauvais jours.

Si, en revanche, vous optez pour une forme de société (SA, SP ou SC), vous constituez une personne morale distincte et dans ce cas, votre patrimoine privé et votre patrimoine professionnel sont séparés. Seule la société simple constitue une exception à cette règle.

Le résultat ? Avec une société, vous êtes protégé si votre affaire rencontre des difficultés financières. Par contre, avec une entreprise individuelle, vous êtes responsable à 100 %.

Les étapes de création

Une entreprise individuelle est facile à mettre sur pied. Vous passez par toutes les étapes qui permettent de s'inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE), vous vous affiliez à une caisse d'assurances sociales et vous êtes prêt à vous lancer.

Vous préférez créer une société ? Il existe un certain nombre de conditions essentielles à la création d'une société : élaborer un plan financier, établir un acte de constitution par l'intermédiaire d'un notaire et, dans certains cas, disposer d'un capital initial suffisant. Cette dernière condition dépend de la forme de société que vous choisissez. Par exemple, il vous faut disposer de 61.500 euros pour une SA, alors que vous pouvez travailler sans capital de départ pour une SP.

Les conséquences fiscales

Les revenus d'une entreprise individuelle sont soumis à l'impôt sur le revenu des personnes physiques. Le principe est le suivant : plus il y a de bénéfices, plus les impôts sont élevés. Après impôts, il vous reste généralement moins de 40 % de bénéfice net contre 66 % dans le cas d'une société. Si vous avez constitué une société, vous êtes soumis à l'impôt des sociétés. Vous pouvez également optimiser vos impôts et vous assurer un revenu stable.

Les 3 avantages et inconvénients majeurs de chaque option

Entreprise unipersonnelle :
 

Avantages

Inconvénients

Vous n'avez pas besoin d’un capital de départ et les formalités sont simples

Risques financiers majeurs sur le plan personnel car aucune distinction entre le patrimoine privé et celui de l’entreprise.

Vous prenez vous-même toutes les décisions concernant votre affaire.

Vous ne pouvez investir que votre propre capital.

Vous pouvez tenir une comptabilité simplifiée

La charge fiscale est relativement élevée comme l’impôt des personnes physiques est plus élevé que celui des sociétés.

 

Société :
 

Avantages

Inconvénients

Votre patrimoine privé reste (en principe) protégé comme votre entreprise dispose d'une personnalité juridique distincte

Requiert du capital suffisant pour une SRL, 61.500 € pour une S.A.

Vous avez plus d'options fiscales.

Vous avez plus d'obligations légales.

Plus de partenaires = plus de possibilités financières.

La procédure de démarrage est plus coûteuse et plus complexe et les coûts de fonctionnement sont plus élevés

 

Conclusion

Posez-vous d'abord les questions suivantes : vous avez peu de capital de départ ? Vous ne prenez pas des risques importants ? Vous ignorez quels seront vos revenus ? Si la réponse est « oui » à chacune de ces questions, choisissez l'option de l'entreprise individuelle.

Si les choses vont bien, vous pourrez toujours passer à une forme de société appropriée par la suite, car plus vous ferez de bénéfices, plus une société deviendra intéressante. Cependant, si vous devez réaliser immédiatement un investissement important et que votre activité comporte des risques financiers, il est préférable de créer immédiatement une société (à condition de disposer d'un capital initial suffisant).

Restez au courant

Rejoignez nos 29.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.