La norme ISO 14000

Dernière modification:

Vendredi 28 juillet 2017

Qu'est-ce que le management environnemental ?

Le management environnemental désigne les méthodes de gestion et d'organisation de l'entreprise visant à prendre en compte de façon systématique l'impact des activités de l'entreprise sur l'environnement, à évaluer cet impact et à le réduire.
Une démarche de management environnemental peut être poussée à différents stades, jusqu'à la reconnaissance éventuelle d'un système de management environnemental (SME).

ISO 14001

ISO 14001 est une norme internationale édictée en 1996 par l'International Standard Organisation et modifiée depuis lors. De la même famille que l'ISO 9001 (qualité), elle propose aux organisations un Système de Management Environnemental (SME) pouvant être certifié, à condition de remplir un certain nombre d'exigences.

La norme vise avant tout la mise en place d’un système de gestion dont elle attend qu’il ait des effets sur les performances environnementales de l’organisation qui le met en place. La norme s’adresse à tout organisme, société ou culture, privé ou public établi dans le monde.

Votre engagement ?

La norme ISO 14001 prévoit une série d’étapes pour mettre en place un système de gestion de l’environnement.

  1. Tout d’abord il faudra définir une politique environnementale et s’engager à mettre en place un système. Puis il faudra réaliser une revue environnementale qui identifie l’état de la situation en termes législatifs, d’identification des impacts environnementaux, de réalisations, ...
  2. Ensuite, il faudra établir une planification destinée à mettre en place la politique environnementale.
  3. Sur base de la revue initiale, des cibles et objectifs environnementaux seront établis. Ensuite des indicateurs de performance environnementale devront être établis. Tous ces objectifs seront mis dans un programme de management environnemental qui sera ensuite mis en œuvre.
  4. Le système doit être documenté par des procédures d’exploitation et de contrôle. Il doit être communiqué en interne et peut l’être en externe. Il doit être révisé. Des audits périodiques du système devront être réalisés.
  5. Il faudra passer en revue le système et l’améliorer dans une perspective d’amélioration des performances environnementales.
  6. Le système mis en place devra ensuite être certifié par un organisme accrédité. Il le sera pour une période de trois ans. Des audits seront pratiqués tous les ans.

Les frais liés à la mise en place du système et à sa vérification sont à votre charge. La Région peut prendre en charge les frais liés à la mise en place mais pas les contrôles périodiques.

Il est intéressant d’obtenir l’ISO 14001 lorsqu’on travaille au niveau international et que les clients et fournisseurs à ce niveau, demandent une reconnaissance pour s’assurer de la qualité environnementale de leur partenaire.

La norme ISO 14001 est intégrée dans le règlement européen EMAS qui est plus strict que celle-ci car il exige le respect impératif de la législation ainsi qu’une communication externe à travers une déclaration environnementale. Le règlement se focalise sur les performances environnementales et non sur le système de normalisation, qui n’est qu’un outil pour atteindre les résultats d’amélioration escomptés.

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.