Autorisations de travail pour les salariés et les indépendants non-européens

Dernière modification:

Mercredi 4 août 2021

Pour pouvoir travailler en Belgique, les travailleurs de nationalité étrangère doivent disposer d'une autorisation de travail. Cette condition ne s'applique pas aux ressortissants d'un État membre de l'Espace économique européen (les membres de l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein) et de Suisse, ni à certaines catégories de travailleurs.

En pratique

Pour travailler en Région de Bruxelles-Capitale durant plus de trois mois, la demande d’autorisation de travail et de permis de séjour s’effectue via une seule démarche. C’est généralement l’employeur ou son mandataire qui demande l’autorisation.

Différents cas de figures

Selon la profession du ressortissant étranger, sa situation et la durée du séjour en Belgique, le type d’autorisation à demander et le type de permis varient. Pour vérifier s’il faut en demander une, laissez vous guider par Bruxelles Économie et Emploi : www.permisdetravail.brussels. Vous y trouverez une explication de tous les types d'autorisation et des procédures à suivre.

Attention : Suite au Brexit, les ressortissants britanniques qui souhaitent travailler en Région de Bruxelles-Capitale (comme salarié ou comme indépendant) après le 31/12/2020 et les entreprises bruxelloises qui les emploient, doivent effectuer certaines démarches. Plus d'infos sur le site de Bruxelles Économie et Emploi.

Simplification de la procédure

Jusqu'à présent il fallait effectuer la démarche auprès de Bruxelles Économie et Emploi mais depuis le 1er juin 2021, les employeurs qui souhaitent engager un ressortissant étranger pour travailler plus de 90 jours en Belgique sont invités à utiliser l’application "Working in Belgium" pour demander un permis unique. L'application "Working In Belgium" simplifie la procédure pour les employeurs car leur dossier est automatiquement transmis à la Région compétente. En plus, les employeurs peuvent consulter le statut de leur demande en ligne et s’assurer rapidement de l’avancement de leur dossier.

À l’issue de la procédure, le « permis unique » atteste du droit à la fois à séjourner et à travailler en Belgique pour une période de plus de 90 jours.

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.