L'impôt des personnes physiques

Dernière modification:

Jeudi 31 octobre 2019

Quelle est la première leçon à retenir pour un indépendant ? Le chiffre d'affaires que vous réalisez ne vous appartient pas : plusieurs parties vont prendre une part du gâteau. L'impôt des personnes physiques est le dernier de la liste. Nous vous expliquons en termes clairs comment il est calculé.

Qu'est-ce que l'impôt des personnes physiques ?

L'impôt des personnes physiques est un impôt que vous payez sur votre revenu imposable. Chaque contribuable en Belgique - tous ceux qui vivent sur le territoire ou qui y gèrent leurs biens – est tenu de le payer.

Sur quoi payez-vous l'impôt des personnes physiques ?

Vous payez un impôt sur votre revenu professionnel net ou sur votre revenu net. Il s'agit de votre chiffre d'affaires annuel duquel sont déduits vos frais professionnels (y compris les cotisations sociales, l'épargne-pension ou les taxes provinciales). Vos revenus d'une année sont toujours imposés l'année suivante : durant l'exercice d'imposition 2020, vous payez donc des impôts sur vos revenus de 2019.

Quel montant d’impôt payez-vous ?

Votre revenu net est imposé selon 4 tranches d'imposition. Plus vous gagnez, plus vous payez en pourcentage.

Chaque contribuable a droit à un montant non imposable : il s'agit d'un montant de base sur lequel vous ne payez pas d'impôt. Ce montant doit être comptabilisé sur la tranche d’imposition la plus faible. Pour l'exercice d'imposition 2020 (revenus 2019), celui-ci s'élève à 8.860 €. Selon votre situation – par exemple : avec des enfants à charge – le montant peut être plus élevé.

Jusque 13.250 €

25%

De 13.250 € à 23.390 €

40%

De 23.390 € à 40.480 €

45%

A partir de 40.480 €

50%

 
 

Conseil : confiez le travail de spécialistes à des spécialistes

Vous pouvez obtenir une estimation de votre impôt, et ce de manière totalement anonyme, via l'application Tax-Calc, dévéloppée par le SPF Finances. Des règles spécifiques et des exceptions s'appliquent toutefois à chaque secteur et à chaque situation. Un conjoint aidant ou un exercice financier déficitaire, par exemple, ont un impact important sur votre impôt des personnes physiques. Jouez donc la carte de la sécurité : consultez votre comptable pour remplir votre déclaration d’impôts. 

Restez au courant

Rejoignez nos 29.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.