L'impôt des personnes physiques

Dernière modification:

Mardi 2 mars 2021

Quelle est la première leçon à retenir pour un indépendant ? Le chiffre d'affaires que vous réalisez ne vous appartient pas : plusieurs parties vont prendre une part du gâteau. Ainsi, outre les cotisations sociales, vous êtes redevables de l'impôt des personnes physiques. Nous vous expliquons en termes clairs comment il est calculé.

Qu'est-ce que l'impôt des personnes physiques ?

L'impôt des personnes physiques est un impôt que vous payez sur votre revenu imposable. Chaque contribuable en Belgique - tous ceux qui vivent sur le territoire ou qui y gèrent leurs biens – est tenu de le payer.

Sur quoi payez-vous l'impôt des personnes physiques ?

Vous payez un impôt sur votre revenu professionnel net ou sur votre revenu net. Il s'agit de votre chiffre d'affaires annuel duquel sont déduits vos frais professionnels (y compris les cotisations sociales, l'épargne-pension ou les taxes provinciales).

L’impôt des personnes physiques est calculé sur tous les revenus professionnels imposables, même si certains revenus ont été perçus ou obtenus à l’étranger.

Vos revenus d'une année sont toujours imposés l'année suivante : en 2021 vous paierez donc des impôts sur vos revenus de 2020.

Quel montant d’impôt payez-vous ?

L’impôt des personnes physiques est calculé sur la base du système de taux d'imposition progressifs par tranche. Cela signifie que le taux d’imposition grimpe au fur et à mesure que les revenus croissent.

Votre revenu net est imposé selon 4 tranches d'imposition. Plus vous gagnez, plus vous payez en pourcentage.

Chaque contribuable a droit à un montant non imposable : il s'agit d'un montant de base sur lequel vous ne payez pas d'impôt. Cette somme non taxée s’élève à 8.990 euros (pour les revenus 2020). Elle est à comptabiliser dans la 1ère tranche et peut augmenter selon votre situation personnelle (par exemple, si vous avez des enfants à charge). 

De 0,01 € à 13.440 €

25%

De 13.440 € à 23.720 €

40%

De 23.720 € à 41.060 €

45%

À partir de 41.060 €

50%

 

À cet impôt des personnes physiques, est ajouté la taxe communale (appelée aussi « additionnels communaux »). Cette taxe est calculée en appliquant un pourcentage (en général 7%) au montant à payer pour l’impôt des personnes physiques. Cette taxe est perçue en même temps que l’impôt des personnes physiques.

L’impôt des personnes physiques peut être réduit :

  • pour certains revenus (par exemple pour des revenus étrangers, des pensions et revenus de remplacement, etc.)
  • pour certaines dépenses (par exemple, pour la garde d’enfants, l’épargne-pension, etc.)

Certains revenus ne sont pas taxés à ces taux progressifs et sont imposés à des taux distincts (par exemple, le capital de votre pension complémentaire (sous conditions)).

Vous trouverez toutes les informations détaillées quant aux avantages fiscaux, réduction d’impôt, etc sur le site du SPF Finances.

 

Conseil : confiez le travail de spécialistes à des spécialistes

Vous pouvez obtenir une estimation de votre impôt, et ce de manière totalement anonyme, via l'application Tax-Calc, dévéloppée par le SPF Finances. Des règles spécifiques et des exceptions s'appliquent toutefois à chaque secteur et à chaque situation. Un conjoint aidant ou un exercice financier déficitaire, par exemple, ont un impact important sur votre impôt des personnes physiques. Jouez donc la carte de la sécurité : consultez votre comptable pour remplir votre déclaration d’impôts. 

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.