Quelles assurances protègent vos véhicules ?

Dernière modification:

Jeudi 31 octobre 2019

Il est capital pour les indépendants et les entrepreneurs qui prennent souvent la route avec des véhicules de société et des marchandises de réfléchir soigneusement aux polices d'assurance qu'ils souscrivent. Seule la RC pour les véhicules est obligatoire. Mais il existe d’autres options pour ceux qui aiment conduire sur nos routes sans soucis.

Responsabilité civile (RC) pour les véhicules

Assurance obligatoire

L’expression « assurance automobile » est généralement utilisée pour désigner l'assurance automobile obligatoire RC (responsabilité civile). Chaque voiture, fourgonnette ou camion en a besoin.

Quelle couverture ?

L'assurance responsabilité civile des véhicules couvre les dommages causés aux tiers, y compris les passagers de votre véhicule.

Bon à savoir : les autorités ont conçu pour cette police un contrat juridique type, assorti de certaines conditions minimales. Il existe néanmoins parfois des différences de prix entre les assureurs. La prime peut, par exemple, varier en fonction de votre âge, vos antécédents en matière de sinistres et la valeur du véhicule.

Omnium

L'assurance obligatoire n’indemnise jamais les dommages causés à votre propre véhicule. Seule une omnium couvre ces dommages. Elle reprend toutes les garanties d’une mini-omnium (bris de glace, vol, incendie, forces de la nature et collision avec un animal) ainsi que les actes de vandalisme et les « dommages corporels », dont personne n'est en théorie responsable.

Assurance conducteur

Si vous causez vous-même un accident, la RC obligatoire pour les véhicules ne couvre pas vos propres dommages corporels. C'est l'assurance complémentaire conducteur qui s'en charge. Pensez, par exemple, à votre perte de revenu lorsque vous n'êtes plus en mesure de travailler.

Bon à savoir : même si l'autre partie est responsable, cette assurance peut vous indemniser.

Assistance juridique

Un accident de voiture ou une infraction au code de la route débouchent parfois sur des conflits. Dans ces situations, l'assurance assistance juridique s'avère pratique. Dans un premier temps, l'assureur tente de parvenir à un règlement à l'amiable avec l'autre partie. En cas d’échec, votre assistance juridique vous fournira une aide administrative et juridique. Les frais de justice et les honoraires d'avocat vous seront ainsi remboursés.

Assistance et dépannage

Avec une RC obligatoire pour les véhicules, vous bénéficiez d’un minimum d’assistance, mais elle n'intervient pas, par exemple, en cas de crevaison, de batterie à plat ou de panne mécanique. Il est préférable de souscrire une assurance assistance et dépannage à cet effet. Certaines polices prévoient également un véhicule (de livraison) de remplacement.

Assurance marchandises

En tant qu'entrepreneur ou indépendant, vous êtes souvent en déplacement avec des biens de valeur, mais que se passe-t-il si un problème survient en cours de route ? Un accident peut endommager votre équipement de travail ou vos produits finis. Et à qui vous adresser si le contenu de votre fourgonnette est volé sur un parking ? Beaucoup de questions, une seule réponse : l'assurance marchandises.

Conclusion

Si vous êtes souvent sur les routes, vous avez un large éventail d'options à votre disposition. La responsabilité civile obligatoire pour les véhicules est votre première étape. Vous choisissez ensuite vous-même les assurances facultatives les plus intéressantes pour vous : une (mini-)omnium, une assurance conducteur, une assistance juridique, une assistance et dépannage, ou une assurance marchandises.

Restez au courant

Rejoignez nos 29.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.