Créer son site web : points d’attention pour sortir du lot

Dernière modification:

Mercredi 4 août 2021

Créer son site web : points d’attention pour sortir du lot

A l’heure actuelle, il est difficile de développer son commerce/horeca sans disposer d’une présence en ligne. A cet égard, créer un site web peut être très utile pour augmenter votre visibilité et acquérir de nouveaux clients.

Comment construire son site pour être adapté aux habitudes actuelles ? Comment sortir du lot ? Quelles sont les informations essentielles à retrouver dessus ? Petit tour d’horizon des éléments essentiels d’un site web !

La budgétisation et le choix d’un prestataire

Avant de vous lancer dans la création d’un site web, il est bien entendu important de vous poser une question essentielle : souhaitez-vous créer votre site vous-même ou préférez-vous passer par un professionnel ? Auquel cas, il conviendra de prévoir un budget à consacrer à cette prestation.

Si vous faites le choix de la tranquillité d’esprit en passant par un professionnel, un conseil : contactez entre 3 et 5 prestataires différents afin de leur demander un devis. Comparez les offres et surtout, essayez de rencontrer le prestataire afin de voir si le courant passe bien entre vous, s’il comprend bien votre activité, s’il adhère à vos valeurs, etc.

Vous êtes un habitué du digital et aimez passer du temps derrière votre ordinateur ? Dans ce cas, il est tout à fait envisageable de créer vous-même votre site. Des plateformes comme Wix.com ou encore Wordpress.com vous permettent de choisir un template de base et de le personnaliser.

Un site attirant et bien construit… oui, mais comment ?

Nous allons ici aborder la thématique du site web vitrine, c’est-à-dire un site web qui présente vos produits et vos services, parle de votre histoire et de vos valeurs, contient vos coordonnées de contact et votre menu, dispose éventuellement d’un blog et d’un agenda, etc.

Vous êtes plutôt branché e-commerce ? Alors lisez cet article complet sur le sujet.

Le menu de navigation

Le menu de navigation est généralement placé horizontalement dans la partie supérieure d’une page Web. Il permet à l’internaute d’accéder facilement d’une page à une autre, sans devoir repasser par la page d’accueil.

Faites en sorte qu’il soit clair, de préférence sur un fond de couleur neutre (le blanc est à préférer), facilement accessible et lisible.

La bonne pratique est de placer au premier plan du menu les endroits les plus visités de votre site internet, et de se limiter à maximum 7 éléments. Gardez toutefois en tête que vous pouvez aussi décider de mettre en premier lieu les pages sur lesquelles vous souhaitez attirer l'attention.

Il existe 5 grandes catégories de menu :

  • Le menu de navigation classique : il est placé dans l’en-tête du site web, généralement sous forme de liste horizontale.
  • Le menu fixe ou flottant : il reste en place lorsque les internautes font défiler la page. Il est particulièrement recommandé pour les sites one-page.
  • Le menu hamburger : une icône composée de trois bandes horizontales qui ouvre un menu lorsqu’on clique dessus. Il est particulièrement utilisé pour les versions mobiles.
  • Le menu déroulant : un menu dans lequel une liste d'options supplémentaires s'ouvre lorsque les visiteurs cliquent sur (ou survolent) l'un des éléments. Celui-ci convient aux sites avec beaucoup de catégories différentes de contenu. Idéal pour un e-shop par exemple.
  • Le menu barre latérale (ou sidebar) : une liste des éléments du menu située à gauche ou à droite d’une page web.

Dernier conseil : pensez à ajouter les pictogrammes (avec renvoi vers les url associés) des réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présent !

La page d’accueil

La page d’accueil, c’est l’occasion de faire une première bonne impression auprès de l’internaute (et donc d’un client potentiel). C’est l’équivalent de la vitrine de votre commerce !

Quelles informations souhaitez-vous mettre en avant ? Qu’est-ce qui vous caractérise et que vous souhaitez qu’il retienne spontanément ? Sur le web, les visiteurs lisent peu et vite. Il convient donc d’être clair, concis, précis et d’aller droit au but !

Le texte de la page d’accueil doit idéalement être construit autour de mots-clés utiles à votre référencement naturel/SEO (voir article consacré), tout en répondant à des techniques de langage commercial. Dans ce texte, adressez-vous à l’internaute en lui parlant directement ! Utilisez le « vous » plutôt que le « nous » ou le « moi ». En effet, le client aime qu’on lui parle de lui et de ses besoins, il convient ensuite de lui montrer comment vous pouvez répondre à ce besoin.

En matière de visuel, veillez bien évidemment à respecter votre charte graphique et votre image de marque. Votre logo doit idéalement se retrouver dans la barre de navigation de votre site afin d’être visible sur chaque page de votre site web. Les codes couleur de votre charte graphique peuvent également être déclinés dans les différents niveaux de titre.

En ce qui concerne la typographie de votre logo, celle-ci peut se retrouver dans les titres. Néanmoins, dans les différents blocs de texte, il est préférable d’utiliser une typographie simple et sans empâtement afin de faciliter la lecture d’une page web.

Dernier élément très important de votre page d’accueil : le choix des images ! En général, on constate que ce sont les photos avec de l’humain qui retiennent l’attention des internautes – tout simplement car cela leur permet de s’identifier à l’information qui leur est présentée. Un conseil : choisissez des photos mettant en scène des personnes qui vivent quelque chose de joyeux, en lien avec les produits que vous vendez.

Parler de votre concept et de vos valeurs

Une page dédiée à la présentation du concept de votre commerce/horeca ainsi que de vos valeurs vous permettra de vous différencier de la concurrence. C’est aussi l’occasion d’expliquer votre « pourquoi » et d’y détailler ce qui vous anime. Vous pouvez par exemple mettre en avant votre expertise et donner plus de détails sur la façon dont vous procédez pour la sélection des produits, des matières premières, de votre réseau de fournisseurs, etc.

Vous êtes dans une démarche locale, zéro déchets, artisanale, etc. ? Mentionnez-le sur la page d’accueil et détaillez ensuite cela dans cette section.

Sur cette page, n’hésitez pas à inclure des photos dans votre établissement afin d’illustrer vos propos.

La présentation de vos produits/services

La raison principale pour laquelle un internaute visite votre site web, c’est généralement pour en savoir plus sur vos produits/services afin de répondre à ses besoins.

Veillez donc à inclure une page présentant ces différents éléments. Si vous ne proposez pas d’e-commerce, il convient de parler brièvement des différents produits disponibles dans votre commerce et de leurs spécificités. Si vous êtes actif dans l’horeca, vous pouvez y diffuser votre menu/carte tout en veillant à le mettre à jour si ce dernier évolue en fonction des saisons.

Un conseil : utilisez des photos de bonne qualité et travaillez la mise en scène de vos produits afin d’attirer plus facilement l’attention des internautes !

L’onglet « qui suis-je ? » ou « notre histoire »

Voici une question que l’on se pose régulièrement lorsque l’on crée un site web : dois-je prévoir un onglet pour parler de moi et de mon parcours ?

En tant que commerce/horeca de proximité, il est conseillé de consacrer une page de votre site web afin de vous présenter plus longuement. Cela va permettre de renforcer le sentiment de proximité avec le client et d’humaniser la relation, même si celle-ci se noue de façon digitale.

L’idée n’est pas ici de copier/coller votre C.V., mais plutôt de parler de l’histoire de votre point de vente, de ce qui vous a motivé à le créer, de ce que vous aimez à l’heure actuelle et surtout de ce que vous souhaitez transmettre à vos clients.

Enfin, n’oubliez pas d’illustrer cette page avec une photo de vous !

La page de contact

Bien qu’à l’heure actuelle, vos coordonnées soient certainement déjà référencées sur de nombreuses plateformes, il n’en reste pas moins important de les intégrer sur votre site web. Idéalement, celles-ci sont à retrouver dans le footer de votre site web (en bas de page, sur chaque page web) ainsi que via un onglet dédié.

Sur cette page, veillez à intégrer :

  • L’adresse physique de votre établissement ;
  • Votre numéro de téléphone ;
  • Votre adresse e-mail ;
  • Les horaires d’ouverture ;
  • Les éventuelles modalités de commande pour le take-away/click and collect ;
  • Une intégration Google Maps pour mieux vous localiser

Il est également possible d’intégrer un formulaire de contact, en complément de votre adresse e-mail.

En matière de visuel, nous vous conseillons d’y intégrer une photo de votre devanture pour une meilleure reconnaissance de votre implantation physique.

Un blog ou un onglet actualités

Afin d’améliorer votre référencement naturel (voir article dédié), mais aussi pour nourrir un lien virtuel avec votre clientèle en ligne, il peut être utile de prévoir un onglet blog/actualités.

Cela vous permettra notamment de présenter les nouveautés rentrées en magasin, le nouveau menu de la semaine, de publier des articles plus informatifs en lien avec votre activité ou l’utilisation de vos produits, de parler aussi de votre quotidien de commerçant, etc.

Autre avantage : cela facilite la mise en place d’une newsletter, car un lien peut être effectué entre le contenu de votre newsletter et les articles de votre blog. Au final, la rédaction et la publication d’articles de blog permettent de générer plus de trafic sur votre site web tout en informant votre clientèle.

Un agenda pour vos évènements

Vous organisez des évènements, de façon ponctuelle ou régulière ? Alors, l’intégration d’un agenda de vos activités sur votre site web pourrait être utile !

Veillez à le maintenir à jour et à faire le lien avec votre éventuelle newsletter.

Une box d’inscription à votre newsletter

Vous avez mis (ou souhaitez mettre) en place une newsletter ? Excellente idée ! Profitez-en pour récolter des adresses e-mail et ainsi élargir votre base de données en ajoutant une box de souscription à cette dernière sur votre site.

Cet élément peut être intégré de différents manières :

  • Via un « rectangle blanc » dans le footer de votre site, ce qui permettra d’être visible sur chaque page de navigation ;
  • Soit via un call-to-action directement intégré sur votre page d’accueil ;
  • Soit via une fenêtre pop-up qui s’ouvre lorsque l’internaute arrive sur votre site ou déplace son curseur pour fermer la fenêtre de navigation de ce dernier.

Pour augmenter le taux d’inscription spontané à votre newsletter, n’hésitez pas à proposer un « cadeau » en échange de l’abonnement. Un code promo, l’accès à des évènements exclusifs, un cadeau de bienvenue ou, tout simplement, un message humoristique en lien avec la qualité de votre offre.

Un footer bien construit

Le footer, ou pied de page, c’est le bandeau qui se retrouve généralement en bas de chaque page de votre site web. Il a pour but de faciliter l’accès aux informations essentielles que contiennent votre site. C’est un peu la « dernière chance » pour capter l’attention de l’internaute. Il s’agit donc d’un élément très important !

Idéalement, votre pied de page doit être divisé en différentes sections, une pour chacun des éléments :

  • menu de navigation,
  • mentions légales et CGU,
  • coordonnées et horaires d’ouverture (et éventuelle carte Google Maps),
  • appel à l’action (CTA vers l’inscription à votre newsletter par exemple),
  • icônes de réseaux sociaux, etc.

Les éléments les plus importants (souvent les informations de contact ou les appels à l’action) sont à mettre en avant.

Votre site… en one page ou pas ?

Comme son nom l’indique, un site one page est un site qui ne contient qu’une seule page de navigation. Il ne présente généralement pas de menu et sa navigation est essentiellement verticale. Chaque zone du site est accessible en scrollant vers le bas de la page ou, si vous maîtrisez le code informatique, en intégrant des liens internes aux pages (des ancres) pour accéder directement aux principales zones du site one page

Si vous avez peu de contenu à transmettre et une vision claire de ce que vous souhaitez mettre en avant sur votre site web, que votre activité est avant tout visuelle et que vous disposez d’images de qualité, alors un format one page vous conviendra.

Un site avec une seule page est avant tout ergonomique et très épuré, la simplification du design aide à comprendre facilement et rapidement le ou les messages à transmettre à l'utilisateur. En outre, il coûte généralement moins cher si vous le faites développer par un prestataire externe.

Néanmoins, si vous estimez avoir une quantité plus importante d’informations à diffuser et à mettre en ligne, que vous aimez structurer votre contenu afin de le rendre plus accessible, un site web classique (c’est-à-dire créé avec une architecture sur des arborescences) reste le bon choix.

En résumé

Disposer d’un site web vous permet d’être visible sur les moteurs de recherche et de diffuser une information maîtrisée, à votre image, qui peut donc renforcer votre notoriété. Votre site web, c’est un peu comme la devanture de votre point de vente ou de votre établissement ; il est important qu’il attire le regard et donne envie à l’internaute de passer du digital à la réalité. Soignez donc bien sa création !

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.