9 types d’innovation que l’entrepreneur doit connaître

Dernière modification:

Vendredi 23 juillet 2021

Depuis des décennies, «l’innovation » constitue la réponse universelle de nombreux entrepreneurs aux questions relatives à leur stratégie de croissance. Elle leur donne le moyen de se distinguer de la concurrence et de survivre dans un monde où la qualité s'améliore et les prix baissent à un rythme effréné. Les entreprises – y compris les PME et même les entreprises unipersonnelles – qui en revanche n'intègrent pas l’innovation dans leur mission ou leurs valeurs, n’ont aucune chance. Mais que signifie précisément innover et quels types d'innovation existe-t-il ? Voici les 9 types d’innovation les plus courants.

Innovation : un concept fourre-tout

Dans son acception la plus simple, l’innovation est définie comme « l’introduction d'une nouveauté ». Dans la pratique, il s'agit donc souvent d’un terme générique pour désigner toutes sortes de modifications et d'améliorations. Autrement dit : non seulement les nouveautés au niveau des produits ou des services, mais également les innovations durables, les innovations organisationnelles, les innovations de procédés ou de marketing se voient qualifier « d’innovation ». Leur plus grand dénominateur commun est en revanche la nécessité de créer une certaine forme de valeur ajoutée

L’innovation se différencie de la recherche et du développement (R&D) simplement par le fait que la R&D transforme l’argent en connaissances, alors que l’innovation transforme ces connaissances en opportunités commerciales.

Les 9 formes d’innovation les plus courantes

1. Innovation de produit

Cette innovation se caractérise généralement par une version plus récente (améliorée) d’un produit existant. Les boissons rafraîchissantes sans sucre, les voitures électriques et le dernier modèle de l’iPhone en constituent un exemple. Il est important de noter que les innovations de produit peuvent être aussi bien disruptives qu’incrémentales. L’innovation disruptive renvoie à un produit totalement neuf, comme les voitures électriques. L’innovation incrémentale s’appuie quant à elle sur l'amélioration des produits existants, comme les nouvelles versions de smartphones.

2. Innovation de services

Cette innovation est un moyen d’améliorer votre interaction avec des clients toujours plus responsabilisés et mieux informés. Vos clients évoluent et voient probablement partout des alternatives possibles à votre entreprise. Il est donc crucial d'optimiser vos services et donc d’innover régulièrement, en proposant, par exemple, des chatbots capables d'apprendre par eux-mêmes, en lançant une boutique en ligne ou en recourant à l’intelligence artificielle pour prévoir le comportement des clients.

3. Innovation du modèle économique

Parfois, il faut aussi oser remettre en question votre modèle économique. Votre formule actuelle vous permet-elle déjà d’atteindre vos objectifs ou des options plus efficaces sont-elles apparues dans l'intervalle ? Il s'agit évidemment d'une décision importante qui ne se prend pas à la légère. Quels modèles économiques vos concurrents utilisent-ils, pouvez-vous vous inspirer des modèles de réussite sur la scène internationale ou une légère adaptation de votre modèle économique actuel peut-elle suffire ? Notre conseil : le Business Model Canvas vous aide à trouver les réponses.

4. Innovation de la structure organisationnelle

Si vous occupez des collaborateurs, ce type d'innovation peut vous être utile. Le télétravail, les horaires flexibles, la redistribution des responsabilités, les nouveaux canaux de communication internes, une méthode de travail Agile... sont quelques exemples d’options qui s’offrent à vous. Après une heure de recherches sur Google, il est plus que probable que vous disposerez de nombreux conseils utiles pour innover votre structure organisationnelle.

5. Innovation de marché

Cette forme d’innovation consiste à introduire vos produits ou services sur de nouveaux marchés, en vous lançant dans l’exportation, par exemple. Moyennant une bonne préparation et une stratégie d’exportation clairement définie, certains marchés étrangers sont parfois plus accessibles que vous ne le pensez. L'innovation de marché peut cependant tout aussi bien concerner d'autres secteurs ou de nouveaux utilisateurs dans votre débouché initial. La couche-culotte « inventée » par une compagnie aérienne proposée par la suite au secteur du retail en constitue un bon exemple.

6. Innovation technologique

La 4e révolution industrielle gagne en intensité. Les nouvelles technologies, telles que l’Internet des objets (Internet of Things (IoT)), la 5G, l’Intelligence artificielle (IA), la réalité virtuelle (VR), le Blockchain et l'apprentissage automatique (Machine Learning) sont plus accessibles que jamais. Par conséquent, ces compétences technologiques ne sont plus réservées qu’à quelques élus. Vous pouvez, vous aussi, en tirer profit. Vous ne disposez pas de ces connaissances en interne ? Presque toutes les fédérations sectorielles et organisations des classes moyennes proposent des formations, des ateliers et un soutien.

7. Innovation durable

Dans les villes cosmopolites comme Bruxelles, la durabilité est un thème omniprésent créateur d’opportunités. En réussissant à donner une dimension durable au fonctionnement de votre entreprise, à vos produits ou services, vous intéresserez un nombre grandissant de consommateurs. Qu’il s'agisse de l’utilisation efficace de l’énergie, d’une chaîne de production circulaire, du choix de matériaux durables, cette innovation vous permettra en outre de maîtriser vos coûts.

8. Innovation de procédé

L'innovation du procédé vise à rendre les processus de votre entreprise plus rapides, plus efficaces, plus "orienté client"ou plus rentables en vue d’une optimisation opérationnelle. Autrement dit, vous innovez le processus à la base de vos produits ou services. De nombreuses entreprises peuvent en effet encore gagner en efficacité en optant pour une transformation numérique.

9. Innovation de la marque

Lorsque les consommateurs pensent à votre entreprise, ils associent d’emblée certaines valeurs et caractéristiques à votre marque. Ces valeurs et qualités sont-elles celles que vous souhaitez véhiculer ? Si ce n’est pas le cas, il est peut-être temps de vous repositionner. Mais attention : peaufiner votre marque est un exercice d’équilibre délicat. Il faut évidemment éviter d’effrayer vos clients existants.

Innovation ouverte ou fermée ?

Les experts en innovation établissent souvent une distinction supplémentaire entre les innovations ouvertes et fermées. Mais elle concerne plutôt de la manière d’innover. Une innovation fermée signifie que l’ensemble du processus d'innovation se déroule dans l’enceinte de l’entreprise. Dans la pratique, une personne ou un service spécifique sera en charge de tout ce qui a trait à l’innovation. Dans ce cas, vous vous reposez à 100 % sur les connaissances et le savoir-faire de cette personne ou ce service. Dans le cas de l’innovation ouverte, vous impliquez également d'autres acteurs dans vos ambitions d’innovation, tels que des centres de connaissances, des fournisseurs, des clients, des collaborateurs de l’entreprise, voire même des concurrents. Vous avez dès lors recours à plusieurs canaux pour le contenu créatif.

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.