Solifin soutient l’entreprenariat à impact

Solifin soutient l’entreprenariat à impact

Vous êtes entrepreneur en économie sociale ou circulaire. À la recherche d’un financement, vous vous débattez entre les différents financements auxquels vous pourriez prétendre, les multiples acteurs que vous pourriez solliciter. Et vous rêvez d’une structure susceptible de vous évaluer, de vous accompagner et de vous mettre en contact avec les bons investisseurs. Ce réseau belge d’acteurs de la finance responsable, à impact existe. Il s’appelle Solifin et nous vous le présentons.

Le réseau Solifin, destiné à soutenir l’entrepreneuriat à impact en facilitant son financement et en créant des réseaux, est jeune : il n’existe que depuis 2019. Cela ne l’empêche pas de déjà rassembler autour de sa charte éthique 22 membres effectifs issus de 5 catégories d’acteurs: la banque Triodos, une quinzaine de fonds d’investissement à impact, des institutions de crédit, une fondation et des plateformes de crowdfunding. Autant d’acteurs de la finance éthique et durable et bailleurs de fonds potentiels, offrant aux porteurs de projet en quête de financement une cinquantaine d’instruments différents.

En de bonnes mains

Parallèlement, Solifin a accompagné en 2020 une centaine d’entrepreneurs à impact dont 42% de projets bruxellois. « Environ 40% des entrepreneurs que nous avons soutenus ont décroché un financement », se réjouit Sevan Holemans, cheville ouvrière de Solifin et entrepreneur à impact dans l’âme qui insiste beaucoup sur le fait que son engagement professionnel actuel n’est pas le fruit du hasard mais le résultat de son parcours personnel.

Après des études européennes au Collège de l’Europe, un master sur le thème ‘Économie et Société’ qui lui a permis de côtoyer des professeurs aussi inspirants que Christian Arnspenger, spécialiste de l’épistémologie et de la philosophie de l’économie, ou Isabelle Cassiers connue pour avoir étudié 'Le Bonheur National Brut' au Bhoutan, il effectue un stage à la Commission européenne. En 2014, il accompagne son meilleur ami dans le lancement du ‘Champignon de Bruxelles’ ‘aujourd’hui rebaptisé ‘Eclo’. Ce projet inspiré des écrits de Gunter Pauli, entrepreneur anversois qui a développé la gamme de produits d’entretien Ecover, est un succès.

Sevan Holemans de son côté se tourne vers d’autres projets entrepreneuriaux et écoresponsables moins fructueux qui l’amènent à réorienter ses activités professionnelles vers la gestion des subsides où il trouve à valoriser tant sa formation européenne que son expérience en matière de coopérative et de levées de fonds. « J’étais au bon endroit au bon moment », résume-t-il avant de préciser : « Ces projets qui n’ont pas abouti et m’ont fait perdre pas mal d’argent ont constitué un moment clef de mon parcours. Ma relation à l’argent est d’autant plus importante qu’aujourd’hui j’accompagne les entrepreneurs dans leur financement. » Autant dire que les porteurs de projet qui sollicitent l’aide de Solifin ne pouvaient guère espérer meilleur mentor.

Pour répondre à un besoin

Solifin est né de la volonté de servir les entrepreneurs à impact, de les aider à s’y retrouver parmi les innombrables sources de financement disponibles. La cartographie de toutes ces sources s’imposait donc comme une priorité. En pratique, elle a débouché sur la création d’un moteur de recherche totalement original qui, sur base de réponses à quelques questions simples, permet à l’entrepreneur en quête de financement de découvrir les instruments financiers les plus adaptés au sein du réseau Solifin, mais pas seulement puisque les partenaires de Solifin sont pour la plupart en mesure de proposer aussi d’autres compétences à ceux qui les sollicitent.

solifin

« Cela permet du même coup de réduire l’asymétrie de l’information entre le financeur qui connaît très bien les porteurs de projet et le porteur de projet qui ne sait pas toujours très bien à qui il s’adresse », commente Sevan Holemans qui ajoute que Solifin caresse l’ambition d’ouvrir, moyennant financement, ce widget à d’autres acteurs pas nécessairement membres de son réseau mais qui ont, eux aussi, développé des instruments à l’usage des entrepreneurs à impact. Une manière comme une autre d’assurer le financement et donc la pérennité de la structure tout en offrant un service toujours plus complet aux porteurs de projets…

Réseautage

Car l’autre mission principale de Solifin est évidemment de faciliter la rencontre entre les acteurs de la finance éthique, membres du réseau et les entrepreneurs à impact. « Dès la première année, on a créé des ‘hubs’, des sessions de matchmaking mensuelles durant lesquelles entre 6 et 8 entrepreneurs rencontraient l’ensemble des investisseurs de notre réseau, retrace Sevan Holemans. Ils obtenaient ainsi un premier retour sur leur projet, découvraient dans quelle mesure il était finançable. Au fur et à mesure, un parcours d’accompagnement a été mis en place pour mieux préparer les entrepreneurs à leur rencontre avec les financeurs. »

En pratique

Concrètement, tous les entrepreneurs à impact peuvent recourir aux services de Solifin. Certains d’entre eux lui sont adressés par l’un ou l’autre membre de réseau ne pouvant pas directement répondre aux sollicitations reçues, mais 60% des demandes lui parviennent directement.

Commence alors pour les entrepreneurs un parcours bien balisé détaillé par Sevan Holemans: «Tout commence par un premier rendez-vous téléphonique d’environ ½ heure pour évaluer l’impact social ou environnemental du projet via l’objet social de l’entreprise qui doit bien sûr présenter une mission sociale autre que la maximisation du profit. Nous évaluons aussi la motivation personnelle de l’entrepreneur et l’écosystème dans lequel le projet évolue. Et nous vérifions que l’entrepreneur est prêt à lever des fonds. En 2020, nous avons en effet constaté que 65% des projets accompagnés étaient très ‘early stage’, avec au maximum une année de revenus.

Les projets de certains entrepreneurs qui nous sollicitent ne sont pas encore assez avancés pour être soumis aux investisseurs. Ces porteurs de projets bruxellois sont alors redirigés vers hub.brussels qui les accompagnera pour leur plan financier, leur business plan, des conseils juridiques relatifs au statut à adopter. Autre point important : le modèle économique, car même si Solifin travaille avec des fondations, il n’est pas question de philanthropie. Nous nous concentrons donc sur des modèles économiques capables de se pérenniser, des entreprises dont le business model permettra de rembourser un crédit, de générer une plus-value financière. Même si certains sont prêts à le réduire pour valoriser l’impact sociétal positif des projets, nos membres veulent un retour financier. Il nous faut trouver le juste équilibre entre ce retour et l’impact. Les deux vont de pair.»

Projets et ambitions

Si pour Solifin, les doutes du début se sont largement estompés, si la croissance est au rendez-vous et a même été renforcée par la pandémie du Covid-19 qui a conforté de nombreux porteurs de projets et partenaires dans leurs convictions, il reste encore de nombreux défis à relever pour son équipe. Sevan Holemans: « Nous voudrions créer l’année prochaine un réseau d’investisseurs individuels voulant faire de l’impact, des sortes de business angels de l’économie à impact. Pour augmenter le ratio d’entreprises décrochant un financement, il nous faut fédérer d’autres investisseurs. Les investisseurs individuels s’impliquent autrement, ont des compétences différentes des institutionnels. » Autre défi, attirer les entrepreneurs à impact, toutes tailles confondues. Sevan Holemans: « Les porteurs de projets plus avancés auraient aussi tout intérêt à passer par nous pour accélérer leur levée de fonds mais nous devons reconnaître que jusqu’à présent, ils se débrouillent tout seuls ou ne nous connaissent tout simplement pas encore. À nous donc de leur prouver notre fiabilité ! »

Le message est donc lancé : Solifin peut être un allié précieux pour tous les entrepreneurs à impact. Il est particulièrement bien implanté à Bruxelles où il a conclu un partenariat avec hub.brussels. Aux entrepreneurs bruxellois de saisir la balle au bond.

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.